L'Usine Santé

La pharmacie peine à mesurer ses investissements productifs

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

L’industrie pharmaceutique vient de publier son premier Observatoire des Investissements productifs. Un résultat en demi-teinte, faussé par l’absence d’une big pharma !

La pharmacie peine à mesurer ses investissements productifs © L'Usine Nouvelle

"Avec 40 000 emplois dans la production pharmaceutique, la France fait partie des premiers acteurs européens", explique l'économiste de la santé Claude Le Pen. Mais avec la stagnation du marché intérieur, la concurrence des fabricants des pays émergents et la montée en puissance des ventes de médicaments génériques, la position de la France est sacrément défiée ! Pour se faire une idée des efforts fournis par l'Hexagone pour faire face à cette situation, le syndicat des industries du médicament (Leem) et le cluster Polepharma ont lancé leur Observatoire des Investissements productifs.

Mais pour sa première édition, dévoilée mercredi 19 septembre lors des Polepharma Meetings, le résultat n'est pas à la hauteur des espérances. Car, faute d'avoir répondu dans les temps semble-t-il, les 600 millions d'euros investis par le laboratoire GSK entre 2006 et 2011 pour ouvrir son usine de Saint Amand les Eaux, dans le Nord, n'ont pas été pris en compte !

L'Observatoire ne recense donc qu'une centaine de sites industriels. Localisés à 60% dans les régions Ile de France, Centre et Normandie - les zones de Polepharma -, ils appartiennent à 56 entreprises: laboratoires -grands ou petits- et façonniers. Ces dernières représentent un chiffre d'affaires total de 14 milliards d’euros en 2011, soit moins du quart seulement des 50 milliards d'euros que pèse l'industrie pharmaceutique en France.

Seulement 300 créations nettes d’emplois annuelles

Plus de 14 000 salariés travaillent dans cette centaine d’usines. Où 2,6 milliards d’euros ont été investis sur la période 2008-2011, principalement dans des extensions d’activités ou sur la chaine de production. Le coup de mou enregistré en 2011, avec 635 millions d’euros injectés contre 690 l’année précédente (mais en croissance jusque là), démontre-t-il une tendance structurelle ou relève-t-il de l’accident ? Seuls les chiffres de 2012 permettront de le savoir…

Ces investissements se sont accompagnés d’une création nette d’emplois relativement modeste, avec 334 postes en 2011 par exemple. "Ce n’est pas peut-être beaucoup, mais c’est positif, plaide Claude Le Pen. Ce solde cache certainement des mouvements de créations et de suppressions d’emplois, car parfois des gains de productivité peuvent augmenter la production mais diminuer l’emploi."

Et l’actualité ne favorise pas vraiment les créations de postes. « Lorsqu’il y a une vente ou un transfert d’un site de production à des façonniers, il y a de légères pertes d’emplois », reconnaît Pascal Leguyader, directeur des affaires industrielles au Leem. Ainsi, le site d'Eragny-sur-Epte, dans l’Oise, du laboratoire MSD, pourrait être repris avec 165 à 185 salariés - sur les 305 que compte le site - par le groupe allemand de médicaments et de matériel médico-chirurgical B. Braun. Tandis qu’à l’usine d’Ethicon à Auneau, dans l’Eure et Loir, les 350 collaborateurs devraient connaître leur sort lors d’une audience de la cour d’appel de Versailles (Yvelines), le 26 septembre.

Pour analyser l’avenir de la production pharmaceutique en France, il faudra donc attendre la prochaine édition de l’Observatoire. Et savoir "si notre pays restera une terre pharmaceutique, ce qu’il a toujours été depuis le 19e siècle", rappelle Claude Le Pen.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

21/09/2012 - 14h06 -

Une centaine de sites industriels de pharmacie en France , y'en a encore un paquet à prospecter pour vous alors ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte