La peur du coronavirus fait plonger les actions

par Laetitia Volga
Partager
La peur du coronavirus fait plonger les actions
Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi après plusieurs séances de forte hausse. À Paris, le CAC 40 a perdu 4,23%. Le Footsie britannique a lâché 5,45% et le Dax allemand a cédé 3,68%. /Photo prise le 27 mars 2020/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi après plusieurs séances de forte hausse, les craintes liées à la propagation du virus notamment aux Etats-Unis ayant déclenché un nouvel accès d'aversion au risque avant le week-end.

À Paris, le CAC 40 a perdu 4,23% à 4.351,49 points. Le Footsie britannique a lâché 5,45% et le Dax allemand a cédé 3,68%.

L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 4,18%, le FTSEurofirst 300 de 3,39% et le Stoxx 600 de 3,26%.

Le Stoxx 600 a néanmoins pris sur la semaine 6,1% et le CAC 7,5%, leur première hausse hebdomadaire après cinq semaines dans le rouge. Les deux indices n'avaient pas affiché une telle progression hebdomadaire depuis janvier 2009.

Les milliers de milliards de dollars de mesures de soutien à l'économie annoncées par les banques centrales et les gouvernements ont offert aux marchés boursiers un rebond spectaculaire ces derniers jours, ce qui a incité bon nombre d'investisseurs à prendre leurs bénéfices avant le week-end.

D'autant que la situation sanitaire n'est guère rassurante. Avec plus de 85.000 cas de contamination confirmés, les Etats-Unis sont devenus le pays le plus touché par la pandémie, devant la Chine et devant l'Italie, l'actuel épicentre en Europe. Au niveau mondial, le virus a affecté plus de 530.000 personnes.

"La semaine prochaine, les marchés continueront probablement de se concentrer sur la propagation du virus: l'éventualité d'un pic des cas en Europe, le confinement aux Etats-Unis et la capacité de la Chine à éviter une deuxième vague", a déclaré Gaétan Péroux chez UBS Global Wealth Management.

Donald Trump va recevoir ce week-end de nouvelles recommandations sur les mesures à adopter contre le coronavirus, a indiqué le vice-président Mike Pence. En attendant, la Chambre des représentants aux Etats-Unis devait se prononcer vendredi sur le plan de soutien à l'économie de 2.000 milliards de dollars, qui a déjà reçu le feu vert du Sénat.

Selon plusieurs sources, Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, a pressé des dirigeants européens divisés d'adopter une stratégie plus énergique après l'échec jeudi des discussions sur l'ampleur des mesures économiques de soutien à engager.

PÉTROLE

Les préoccupations liées à l'effondrement de la demande de brut restent le facteur dominant sur le marché pétrolier où le Brent, en baisse de 6,76%, a chuté à un plus bas depuis 2003 à 24,13 dollars le baril. Le brut léger américain (WTI) perd 4,56% autour de 21,5 dollars.

VALEURS

L'indice Stoxx des transports et loisirs (-5,76%) a accusé une fois de plus la plus forte baisse en Europe devant celui de l'automobile (-5,8%) et celui des banques (-5,35%).

A Paris, Accor, avec un repli de 9,85%, est lanterne rouge du CAC 40.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi en territoire négatif: le Dow Jones cédait 2,99%, le Standard & Poor's 500 2,70% et le Nasdaq Composite 2,86%.

Le secteur de l'énergie perdait plus de 5% avec la baisse des cours pétrolier.

TAUX

Avec la hausse du nombre de personnes contaminées par le coronavirus aux Etats-Unis, les investisseurs se sont replié sur des actifs plus sûrs comme les obligations souveraines, entraînant une baisse de leurs rendement.

Celui des Treasuries à dix ans recule ainsi de six points de base, à 0,785%.

En Europe, le rendement du Bund allemand de même échéance est tombé en séance à un plus bas de plus de dix jours à -0,475%.

CHANGES

Le dollar est en passe d'accuser sa plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de dix ans face à un panier de devises internationales, l'assouplissement des conditions de financement en dollar aidant à réduire la demande pour le billet vert.

L'indice dollar recule de 0,47% et d'environ 4% sur la semaine.

L'euro est monté à un plus haut de dix jours à 1,1090 dollar.

La livre sterling est brièvement passée dans le rouge à l'annonce du test positif au coronavirus de Boris Johnson, le Premier ministre britannique. Elle évolue maintenant à un plus haut depuis le 16 mars contre le dollar et de deux semaines contre l'euro.,

LES INDICATEURS DU JOUR

Face à la crise du coronavirus, le moral des ménages américains s'est dégradé ce mois-ci pour tomber à son plus bas niveau depuis octobre 2016.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS