L'Usine Agro

La peste porcine menace les industriels français de la charcuterie

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les cours du porc ont augmenté de 24 % depuis le mois de mars. Une hausse qui menace les industriels de la charcuterie française dont 50 à 60% des coûts de production reposent sur la matière première. 

La peste porcine menace les industriels français de la charcuterie
Le cours du porc a augmenté de 24% en 2 mois.
© Cathy Stanley-Erickson porcs cochons

Depuis le début du mois de mars, les cours du porc se sont envolés de 24% passant de 1,20 euro le kilo de porc mi-mars à 1,47 euro le 20 mai 2019. "Sur certaines pièces comme l’épaule, nous sommes même à + 30%", précise Bernard Vallat, président de la Fédération française des industriels charcutiers et traiteurs (FICT).

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte