Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La pépite : Smart impusle écoute les consommations électriques

,

Publié le

« Le Smart Analyzer est un compteur unique capable de décomposer le signal électrique à la manière dont une oreille exercée peut identifier le son d'un instrument au sein d'un orchestre », explique Dorian Tourin-Lebret, le directeur technique de Smart Impulse. Violoniste, il a eu l'idée, dès sa première année à Centrale Paris, en 2007, de s'inspirer de l'acoustique pour améliorer la mesure de la consommation électrique. Diplômé, il crée la start-up Smart Impulse en mars 2011, à l'incubateur de l'École centrale, avec deux autres centraliens, Charles Gourio et Henri Colas, grâce à un prêt d'honneur de Scientipôle Initiative (60 000 euros). À la différence des compteurs du marché destinés aux logements de petites tailles, le Smart Analyzer peut être utilisé dans des bâtiments de plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés. Son installation est d'ailleurs en cours chez une vingtaine de clients, dont des tours de la Défense d'environ 20 000 m2. D'ici à la fin 2012, l'entreprise espère avoir équipé entre 50 et 100 sites. « Nous vendons à nos clients, sous forme d'abonnement, les données de consommation électrique par type d'usage, c'est-à-dire les courbes de consommation individuelle de chaque type d'appareil. Pour ce faire, nous louons les Smart Analyzer, coordonnons l'installation et nous faisons en sorte que les données nous parviennent », précise Dorian Tourin-Lebret. Pour la commercialisation, l'entreprise de huit personnes s'est associée avec des éditeurs de logiciels et des cabinets d'audit et de conseil en efficacité énergétique. Prochaine étape : intégrer une pépinière et lever des fonds d'ici à la fin de l'été pour accélérer sa croissance en France et à l'étranger et persévérer dans la R et D. « Nous avons l'ambition de valoriser notre technologie nous-mêmes. »

L'INNOVATION

Un seul compteur intelligent breveté se base sur des algorithmes et analyse le signal électrique traversant les câbles qui alimentent une installation électrique pour en déduire la répartition de la consommation de chaque type d'appareil (éclairage, informatique...). Sans branchement de capteurs supplémentaires.

L'OPPORTUNITÉ

D'ici à 2015, 3 milliards d'euros par an seront investis en Europe en « smart metering » et 130,5 millions de compteurs seront installés d'ici à 2016, selon le cabinet Berg Insight.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle