Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

La pépite française IPDiA se fond dans la peau du groupe japonais Murata

Ridha Loukil ,

Publié le

Basée à Cean, IPDiA, qui réalise notamment des condensateurs en silicium, change de nom et devient Murata Integrated Passive Solutions. C’est la conséquence de son rachat par le fabricant japonais de composants électroniques Murata.

La pépite française IPDiA se fond dans la peau du groupe japonais Murata
L'usine d'IPDiA à Caen
© IPDiA

Les entreprises citées

IPDiA change de peau. La pépite française des circuits passifs intégrés se rebaptise Murata Integrated Passive Solutions. C’est la conséquence logique de son rachat en octobre 2016 par Murata Manufacturing Co, un fabricant japonais de composants électroniques de 54 700 personnes et 10,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur le dernier exercice fiscal clos en mars 2016.

Usine en propre de 150 mm

Fondée en 2009 par essaimage de NXP Semiconductor (ancien bras armé de Philips dans les semiconducteurs), sur le site Côte de Nacre, près de Caen, cette PME de 130 personnes réalise des composants électroniques passifs intégrés sur silicium, à l’instar des processeurs ou puces mémoires dans les circuits actifs. Par rapport aux composants passifs discrets traditionnels, ils améliorent la miniaturisation et les performances électroniques. Parmi les applications visées figurent les dispositifs d’éclairage à LED et les appareils médicaux portés sur soi. La société fait des condensateurs 3D en silicium sa spécialité, résultat d’un savoir-faire développé chez Philips pendant près de dix ans. Elle dispose de sa propre unité de production (salles blanches) sur tranches de 150 mm de diamètre, certifiée notamment pour l’automobile et le médical.

Découchés élargis

Avec son intégration dans Murata, cette unité française de 16 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 espère bénéficier de l’expertise et du réseau mondial de vente du groupe japonais pour développer davantage ses produits et élargir leurs débouchés dans les applications nécessitant miniaturisation et/ou hautes performances en termes de tenue en température ou de fiabilité.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle