Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La pépite familiale Potez déploie ses ailes à l’international

Olivier James ,

Publié le

Alors que Potez fête cette année son centenaire, le groupe développe son premier site à l’international. Ce spécialiste de la fabrication d’éléments d’aérostructures a misé sur l’Espagne.

La pépite familiale Potez déploie ses ailes à l’international © D.R.

Cent ans et plus que jamais fringuant. Alors que Dassault et Boeing fête cette année leur centenaire, le plus discret groupe Potez qui atteint ce même âge canonique annonce son premier investissement hors des frontières hexagonales. Le groupe familial au chiffre d’affaires de 36 millions d’euros en 2015 investi environ 2,5 millions d’euros dans un site de production à Séville (Espagne). De quoi donner une nouvelle ampleur à ce spécialiste des aérostructures et de l’assemblage de sous-ensembles et qui emploie 380 collaborateurs.

Implanté à Aire-sur-l’Adour (Landes) pour son siège social et Blagnac (Haute-Garonne) pour son bureau d’études, le groupe n’avait pas encore entamé de stratégie d’implantation internationale, malgré un chiffre d’affaires constitué à 35% de contrats à l’export. A l’heure où le Maghreb et le Mexique concentrent la plupart des activités de sous-traitance aéronautique, le choix de l’implantation ne tombe pas sous le sens.

Des coûts ibères Compétitifs

"C’est le meilleur compromis entre une main d’œuvre qualifiée et compétitive, une chaîne logistique courte et la proximité de clients potentiels, résume Roland Potez, le patron du groupe depuis 1981 et petit-fils du fondateur de la PME familiale. Nous nous situons dans un triangle stratégique tout en restant en Europe et sans prise de risque inconsidéré".

En clair, Potez est allé chercher en Espagne des coûts de production inférieurs à ceux pratiqués en France pour maintenir sa place dans un environnement aéronautique commercial de plus en plus agressif. Mais pas seulement : situé à quelques encablures du technopôle sévillan Aeropolis, le futur site de Potez de 6000 m² intégrera un écosystème industriel dense. S’y trouve en particulier Airbus Military, qui assemble l’A400m, un client potentiel dans la ligne de mire de Potez.

La proximité du Portugal, où se trouve le brésilien Embraer, et du Maroc, terre d’accueil de Bombardier, laissent entrevoir au groupe landais un avenir commercial radieux. Ils pourraient à moyen terme s’ajouter à la liste déjà longue des clients du groupe (Dassault, Airbus, Stelia, Daher, Airbus helicopters, Aircelle, mecachrome…).

Stelia pour client

Dans le détail, ce sont d’abord 15 collaborateurs qui seront chargés de lancer l’activité espagnole. D’ici 2022, les ardentes prévisions de croissances ibériques prévoient de constituer une équipe de 100 collaborateurs. Les premiers transferts assurés dès la fin du mois de mai seront vite chargés de la production d’éléments pour les Airbus A330ceo (version classique du programme) et les A330neo (version remotorisée du programme) à destination de Stelia.

Munie d’équipements modernes et adaptés à des pièces de grandes dimensions, tels qu’un centre de rivetage et des salles de préparation pour la peinture, l’usine pourra peu à peu diversifier sa production. Et devrait dès cette année permettre à Potez de gonfler son chiffre d’affaires qui pourrait atteindre 40 millions d’euros.

Olivier James

 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus