International

La pénurie qui profite à Arkema

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le secteur automobile est en émoi. Fin mars, un incendie a ravagé l'usine allemande du chimiste Evonik.Le site de Marle était l'un des rares à produire du cyclododécatriène (CDT), précurseur du polyamide 12 (PA 12), réputé pour sa résistance à la corrosion et aux fortes chaleurs.

L'arrêt de la production a engendré une pénurie dans toute la filière automobile, qui l'utilise en tant que conduits dans les freins et les moteurs. Le chimiste français Arkema achetait du CDT à Evonik pour produire, lui aussi, du PA 12. Il pourrait tirer profit de l'incident dans les prochains mois. Arkema, qui avait acheté en novembre 2011 deux entreprises chinoises productrices de PA 10, compte importer ce produit en Europe. Le chimiste entend proposer aux constructeurs automobiles de le substituer au PA 12. Les tests menés actuellement chez Renault et PSA seront déterminants.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte