L'Usine Auto

La part du véhicule électrique en France reste marginale malgré le doublement des ventes

,

Publié le

En 2012, les ventes de véhicules électriques ont plus que doublé, celles de voitures à motorisation hybride de plus de 70%. Et pourtant, le poids des véhicules verts reste marginal dans le total des ventes avec une part de marché de seulement 1,4%.

La part du véhicule électrique en France reste marginale malgré le doublement des ventes © Elodie Vallerey - L'Usine Nouvelle

"Malgré un marché automobile français en déclin, les ventes de véhicules électriques et hybrides décollent en 2012 !" Dans son communiqué publié mardi 8 janvier, l'association professionnelle pour le développement de la mobilité électrique (Avere) se félicite de la croissance des ventes constatée l'année dernière.

"Les ventes de véhicules électriques ont plus que doublé aussi bien en véhicules particuliers (VP) que véhicules utilitaires (VU), avec respectivement 5663 et 3651 immatriculations (contre 2630 et 1683 en 2011)", indique ainsi l'Avere.

Sur le segment VP, l'association précise que PSA, avec son couple Peugeot Ion et Citroën C-Zero, domine le marché 2744 véhicules vendus. Bolloré et sa Blue Car (1800 unités) et Nissan avec la Leaf (524 unités) suivent. En attendant la sortie de la Zoé en 2013, Renault ferme la marche avec la Fluence (343 unités).

Pour les utilitaires, la marque au losange est en revanche à la première place avec sa Kangoo ZE vendue à 2869 exemplaires. PSA est loin derrière avec 189 véhicules écoulés.

"Les véhicules hybrides ne sont pas en reste avec les hybrides essence qui terminent l’année à 13 597 immatriculations tirées par Toyota (10357)", poursuit l'Avere, qui ajoute que les hybrides diesel font une entrée remarquée avec 7700 véhicules vendus, "principalement grâce aux modèles Hybrid 4 de PSA".

Seulement 1,4% des véhicules particuliers vendus en France en 2012

Avec cette progression, la France représente 35% des ventes en Europe et reste ainsi le premier marché du continent pour les ventes de véhicules électriques particuliers. Suvient la Norvège (15%) et l'Allemagne (13%).*

Mais cette force croissance ne doit pas occulter que la part des véhicules électriques ou hybrides reste marginale en France. En 2012, sur près de 1,9 million de véhicules particuliers vendus, on dénombre seulement 27 030 voitures vertes, soit 1,4% du marché. Et le marché est en réalité porté par les acquisitions des administrations publiques des flottes d'entreprises.

En 2013, la croissance du secteur devrait se poursuivre, prévoit l'Avere qui évoque "un élargissement de l'offre" et "la poursuite des aides gouvernementales". Le nouveau système de bonus-malus se veut en effet plus pénalisant pour les véhicules polluants et plus incitatifs pour les véhicules à faible émission de CO2.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte