La Papouasie-Nouvelle-Guinée s'engage à respecter le contrat gazier avec Total

Négociations fructueuses entre Total et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le 3 septembre, le gouvernement du pays a autorisé le groupe français à mettre en oeuvre son gigantesque projet gazier Papua LNG.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Papouasie-Nouvelle-Guinée s'engage à respecter le contrat gazier avec Total
Le projet Papua LNG a une capacité de 5,4 millions de tonnes par an (Mtpa).

La Papouasie-Nouvelle-Guinée s'est engagée mardi 3 septembre à respecter un accord gazier conclu en avril avec Total après avoir obtenu, selon le gouvernement, des concessions de la part du groupe français et de ses partenaires.

"Le gouvernement a désormais autorisé Total à mettre en oeuvre pleinement le projet", déclare le ministre du Pétrole, Kerengua Kua, dans un communiqué publié après quasiment trois semaines de négociations destinées à amender l'accord conclu avec un précédent gouvernement.

Total prêt à négocier

D'après le ministre, Total, allié dans ce projet à ExxonMobil et Oil Search, s'est engagé dans une lettre à fournir un plan détaillé sur le recours à des entreprises locales et à négocier avec toute tierce partie désireuse de pouvoir utiliser les gazoducs prévus par ce projet.

Le groupe français est aussi prêt à négocier une prise de participation de l'État de Papouasie-Nouvelle-Guinée dans les gazoducs une fois que le pays aura honoré tous ses engagements financiers liés au développement du projet. Il est aussi disposé à envisager l'acquisition de méthaniers dans le cadre d'une coentreprise avec l'État.

Des promesses non contraignantes pour les industriels

Pour un analyste refusant d'être identifié, le gouvernement a capitulé face à Total et n'a obtenu que des promesses non contraignantes sur de possibles initiatives susceptibles de bénéficier au pays à l'avenir.

"C'est une grande victoire pour les industriels mais ils ne peuvent pas le dire parce qu'ils doivent laisser le Premier ministre et Kua sauver un peu la face politiquement", a dit cet analyste. Les trois entreprises ont salué la décision du gouvernement.

Un milliard de barils équivalent pétrole

Le projet Papua LNG a une capacité de 5,4 millions de tonnes par an (Mtpa) et permettra d'exploiter des ressources gazières de plus d'un milliard de barils équivalent pétrole.

Au total, le projet et l'extension des installations d'Exxon Mobil sur le site de l'usine de GNL à Caution Bay devraient coûter 13 milliards de dollars (11,9 milliards d'euros), selon des analystes, et visent à doubler les exportations de gaz naturel liquéfié de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

L'accord conclu en avril a toutefois valu au précédent gouvernement de vives critiques sur sa gestion des ressources naturelles du pays et l'ancien ministre des Finances, James Marape, a été élu Premier ministre le mois suivant après la démission du précédent chef du gouvernement, Peter O'Neill, confronté à de nombreuses défections au sein de son propre camp.

Avec Reuters (Sonali Paul, avec Nikhil Kurian Nainan à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS