La nouvelle Triumph Rocket III, plus grosse, plus puissante, mais moins lourde

Après avoir dévoilé des premières images en janvier, Triumph présente ce début mai tous les détails techniques de son nouveau bébé, la Rocket III TFC. Au menu, plus de puissance, de nouveaux équipements flambants neufs, et un poids allégé.

Partager
La nouvelle Triumph Rocket III, plus grosse, plus puissante, mais moins lourde
Triumph Rocket III TFC se veut la digne remplaçante de la Rocket III

Toujours plus gros ! Après avoir rassuré ses fans en dévoilant en janvier dernier la digne héritière de son imposante cylindrée Rocket III, Triumph a détaillé le 2 mai toutes les informations techniques sur ce nouveau très beau bébé, la Rocket III TFC. Et on peut dire que le constructeur britannique n'y est pas allé de main morte.

Le modèle possède un nouveau cadre en aluminium, un monobras, un tableau de bord TFT couleur et de tout une tripotée de systèmes d'aides à la conduite. Sont présents l'ABS Corner, un shifter de série, l'aide au démarrage en côté, un contrôle de traction, des cartographies moteur, ou encore un chargeur USB de série.

Le moteur fait également peau-neuve. L'ancien de 2294 cm³ est remplacé par un tout nouveau de 2458 cm³, toujours de trois cylindres, qui développe 170 chevaux, et une couple de 221 Nm. De quoi en faire la Triumph de série la plus puissante produite à ce jour. Mais qui dit plus grosse et plus puissante ne dit pas forcément plus lourde. Si le poids exact n'a pas encore été annoncé, le constructeur a annoncé que ses nouvelles méthodes de conception ont permis un gain d'environ 40 kg sur la balance. Ce qui devrait la placer vers les 300 kg.

La finition n'a pas été laissée de côté. La moto possède deux feux à LEDs, une selle en cuir facilement transformable de une a deux places, et des éléments de carrosserie en carbone. Parmi eux, le garde-boue avant, une bande sur le réservoir, ou les couvre-carters moteur.

La partie cycle est également gâtée. A l'avant, le pneu de 150/80 x 17 est soutenu par des freins Brembo Stylema et une fourche inversée Showa de 47 mm réglable en compression et détente. A l'arrière, le 240/50 x 16 est confié à un disque de 300 mm et à un amortisseur Showa réglable en précharge.

Si on attend encore la date de commercialisation, on sait déjà qu'elle sera vendue au tarif de 29 500€, à une poignée de chanceux malheureusement... seulement 750 exemplaires seront produits.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS