Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La nouvelle Triumph Rocket III, plus grosse, plus puissante, mais moins lourde

Rémi Amalvy ,

Publié le

Vidéo Après avoir dévoilé des premières images en janvier, Triumph présente ce début mai tous les détails techniques de son nouveau bébé, la Rocket III TFC. Au menu, plus de puissance, de nouveaux équipements flambants neufs, et un poids allégé.

La nouvelle Triumph Rocket III, plus grosse, plus puissante, mais moins lourde
Triumph Rocket III TFC se veut la digne remplaçante de la Rocket III
© Triumph

Toujours plus gros ! Après avoir rassuré ses fans en dévoilant en janvier dernier la digne héritière de son imposante cylindrée Rocket III, Triumph a détaillé le 2 mai toutes les informations techniques sur ce nouveau très beau bébé, la Rocket III TFC. Et on peut dire que le constructeur britannique n'y est pas allé de main morte.

Le modèle possède un nouveau cadre en aluminium, un monobras, un tableau de bord TFT couleur et de tout une tripotée de systèmes d'aides à la conduite. Sont présents l'ABS Corner, un shifter de série, l'aide au démarrage en côté, un contrôle de traction, des cartographies moteur, ou encore un chargeur USB de série.

Le moteur fait également peau-neuve. L'ancien de 2294 cm³ est remplacé par un tout nouveau de 2458 cm³, toujours de trois cylindres, qui développe 170 chevaux, et une couple de 221 Nm. De quoi en faire la Triumph de série la plus puissante produite à ce jour. Mais qui dit plus grosse et plus puissante ne dit pas forcément plus lourde. Si le poids exact n'a pas encore été annoncé, le constructeur a annoncé que ses nouvelles méthodes de conception ont permis un gain d'environ 40 kg sur la balance. Ce qui devrait la placer vers les 300 kg.

La finition n'a pas été laissée de côté. La moto possède deux feux à LEDs, une selle en cuir facilement transformable de une a deux places, et des éléments de carrosserie en carbone. Parmi eux, le garde-boue avant, une bande sur le réservoir, ou les couvre-carters moteur.

La partie cycle est également gâtée. A l'avant, le pneu de 150/80 x 17 est soutenu par des freins Brembo Stylema et une fourche inversée Showa de 47 mm réglable en compression et détente. A l'arrière, le 240/50 x 16 est confié à un disque de 300 mm et à un amortisseur Showa réglable en précharge.

Si on attend encore la date de commercialisation, on sait déjà qu'elle sera vendue au tarif de 29 500€, à une poignée de chanceux malheureusement... seulement 750 exemplaires seront produits.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle