Environnement

La nouvelle révolution industrielle

Olivier Cognasse , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La nouvelle révolution industrielle
Emmanuel Macron n’a rejeté que trois propositions de la Convention citoyenne.

Lundi 29 juin, Emmanuel Macron n’a sorti que trois jokers concernant les 149 propositions remises au gouvernement par la Convention citoyenne pour le climat, dont un très symbolique. "Je crois qu’il faut reporter le débat sur la limitation de la vitesse sur autoroute à 110 km/h. Ce serait profondément injuste que tout le travail de la Convention soit réduit à cette proposition, a expliqué le président de la République, dans les jardins de l’Élysée. Il faut embarquer tout le monde."

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte