La nouvelle ministre du Travail, les premières annonces pour le salon de Francfort, Airbus Helicopters en difficulté à l'international… les 10 actus de la semaine

Myriam El Khomri nommée ministre du Travail. Elle prend la suite de François Rebsamen et devra faire basculer la courbe du chômage qui semble se stabiliser. Le salon de Francfort ne débute que le 17 septembre mais les constructeurs dévoilent déjà leurs projets. Airbus Helicopters risque de perdre un nouveau contrat en Pologne après un refus japonais. L’Usine Nouvelle a sélectionné les 10 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine.

Partager

Myriam El Khomri au ministère du Travail

L’ancienne secrétaire d’Etat chargé de la politique de la ville devra maintenant vaincre le chômage. Myriam El Khomri a pris la place de François Rebsamen en tant que ministre du Travail. Interrogée dès le lendemain de sa nomination, la benjamine du gouvernement a montré sa détermination et sa volonté de "mettre les mains dans la cambouis".

Le salon de Francfort aurait-il déjà débuté ?

Même s’il n’ouvre ses portes que le 17 septembre, les constructeurs exposant au Salon international de l’automobile de Francfort présentent déjà leurs nouveautés. Ainsi, Tesla ouvre les réservations du modèle X, Peugeot intègre l’ouïe à la conduite, Citroën ressort la Méhari, DS4 se refait une beauté et Renault présente un pick-up.

Airbus Helicopters risque de perdre un deuxième contrat

Le constructeur d’hélicoptères risque de perdre son contrat en Pologne s’il n’est pas rapidement conclu. Un changement de gouvernement aux prochaines législatives, mettrait à mal les négociations en cours. Ajouter à cela le refus du Japon, qui a préféré le concurrent américain Bell pour remplacer ses 150 hélicos. Au total, la société pourrait perdre 5 milliards d’euros.

Les constructeurs français à la fête

PSA et Renault peuvent être fiers de leur semaine. Les deux constructeurs restent leaders des ventes de voitures en France, qui continuent de grimper. De son côté, PSA recrute dans l’usine de Mulhouse en embauchant 950 personnes pour faire face à l’augmentation des ventes. Suite au succès de l’Espace, Renault doit lui aussi accélérer la cadence et donc revoir l’organisation de son usine de Douai.

Les agriculteurs bloquent Paris

Xavier Beulin, le président de la FNSEA, premier syndicat agricole, avait promis un millier de tracteurs dans les rues de la capitale. Les agriculteurs étaient bien au rendez-vous jeudi 3 septembre. Les éleveurs ont obtenu une enveloppe d’un milliard d’euros pour redresser leur secteur.

pas assez de contributions à la cop21 ? vive la POC 21 !

La COP21 aura lieu à Paris en décembre. Un tour des grandes villes est actuellement en cours pour fixer les objectifs de chaque pays. Seul problème, les contributions sont insuffisantes pour mettre en place les solutions énergétiques souhaitées. La solution, c’est peut-être le pied-de-nez à la grande manifestation qui se trame à la POC21. Douze équipes y présentent des projets pour la transition énergétique.

L’EPR de Flamanville n’en finit pas d’être retardé

Une nouvelle fois, la construction de l’EPR de Flamanville a été retardée. Le projet atteint un coût de 10,5 milliards d’euros pour un retard de six ans. L’EPR ne sera pas mise en fonction avant la fin 2018, ce qui pose un autre problème : la centrale de Fessenheim ne pourra pas être fermée dans l’immédiat.

Le plus gros gisement de gaz au monde

ENI a annoncé la découverte d’un immense gisement de gaz au large de l’Egypte. Le pétrolier italien exploitera donc l’un des plus gros gisements au monde à en croire les géographes. La capacité totale pourrait atteindre 30 000 milliards de mètres cubes de gaz.

Les camions bannis de Paris

Depuis le 1er septembre, les camions et autocars immatriculés avant octobre 2001 n’ont plus le droit de circuler de 8 heures à 20 heures dans Paris. La Maire de Paris, Anne Hidalgo, débute ainsi son plan antipollution de la capitale. Dès l’année prochaine, les voitures particulières datant d’avant 1997 seront interdites la semaine. Les restrictions s’amplifieront jusqu’à obtenir, d'ici 2020, un Paris sans diesel.

Sortie de crise pour le dossier MyFerryLink

Un accord a été signé entre les trois parties et clôt ainsi le dossier. La Scop SeaFrance, le groupe Eurotunnel, ex-propriétaire des bateaux de la compagnie MyFerryLink assurant la liaison transmanche, et leur repreneur DFDS sont parvenus à s’entendre pour mettre fin au conflit. L’accord prévoit la création de 402 postes par Eurotunnel et DFDS et une indemnisation pour les salariés sans emploi au 1er janvier 2016.

Retrouvez également le bilan numérique de la semaine sur le site de L’Usine Digitale.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS