Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

La Nouvelle France industrielle, Vincent Bolloré, la grogne des éleveurs : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey ,

Publié le

Les réactions aux 34 plans dévoilés par le gouvernement pour relancer l'industrie française, la folle semaine de l'homme d'affaires Vincent Bolloré avec la scission de Vivendi et le partenariat avec Renault autour d'Autolib, le mécontentement des éleveurs lors du déplacement de Jean-Marc Ayrault en Bretagne... Voici les sujets qui ont marqué l'actualité de ce vendredi 13 septembre.

Les 34 plans industriels pour la France, entre adhésion et critiques

L'annonce le 12 septembre des nouvelles priorités d'investissement pour le gouvernement - ce que le chef de l'Etat a appelé la "Nouvelle France industrielle", suscite de nombreux commentaires ce matin.


 

Pour Le Monde, "Hollande ressuscite la politique industrielle", même si le journal juge que "l'efficacité de ces dispositifs est incertaine dans une économie mondialisée". Le Figaro analyse, lui, le rôle du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg dans ce nouvel élan, lui qui "veut devenir le ministre de la 'reconquête industrielle'". Le journal décrypte "les métamorphoses d'un provocateur" en une.

Une vision partagée par l'éditorialiste du soir sur France Info, qui trouve qu' "Arnaud Montebourg est devenu bien sage", même si'il est "difficile de savoir s'il a changé en profondeur". "S'il y a un an, quand Arnaud Montebourg assurait comprendre les industriels, il avait du mal à être crédible, aujourd'hui il n'est pas encore le champion des entrepreneurs mais son image a bien évolué".

A l'étranger aussi on commente la nouvelle politique industrielle. "La France essaie de dynamiser son industrie, mais sobrement", titre le Wall Street Journal.


 

La folle semaine de Vincent Bolloré

Après les annonces du partenariat entre le groupe Bolloré (Autolib) et Renault autour des batteries pour voitures électriques et la scission de Vivendi, l'homme d'affaires et industriel Vincent Bolloré est au coeur de l'actualité cette semaine. Libération dresse ce matin un portrait du Breton, avec un titre évocateur : "Veni, Vivendi, vici". "L’homme d’affaires s’est imposé au conseil de surveillance (de Vivendi) face au président du groupe (Jean-René Fourtou), jusque-là tout-puissant", analyse le journal.

Les éleveurs haussent le ton face au Premier ministre

Acculés par la baisse des prix en Europe et des cours des matières premières, les éleveurs et professionnels de l'agroalimentaire n'ont pas accueilli la visite de Jean-Marc Ayrault au salon de l'élevage de Rennes, hier, les bras ouverts. Ouest-France consacre sa une aux "huées" reçues par le Premier ministre malgré ses annonces d'aides supplémentaires et de simplifications administratives.

 

 

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle