La nouvelle DS4 ou le luxe à la française made in Germany

par Gilles Guillaume

Partager

La nouvelle DS4 ou le luxe à la française made in Germany
La marque DS de PSA lancera l'an prochain une nouvelle voiture compacte, la DS4, quatrième modèle de la jeune marque française qui tente toujours de trouver sa place dans le cercle très fermé du premium automobile. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - La marque DS de PSA lancera l'an prochain une nouvelle voiture compacte, la DS4, quatrième modèle de la jeune marque française qui tente toujours de trouver sa place dans le cercle très fermé du premium automobile.

Cette nouvelle berline, fabriquée à Russelsheim (Allemagne)dans l'usine historique d'Opel rachetée il y a trois ans par PSA, viendra rejoindre la grande DS9, commercialisée également à partir de 2021, et les SUV DS7 Crossback et DS3 Crossback, lancés respectivement en 2018 et 2019, a annoncé mercredi la directrice générale de la marque Béatrice Foucher au cours d'une conférence organisée en ligne pour cause de coronavirus.

La DS9 est importée de Chine tandis que les DS7 et DS3 sont fabriquées en France.

"Espérons que la DS4 va naître sous une bonne étoile, l'activité économique sera j'espère plus florissante en 2021 qu'elle ne l'a été en 2020", a dit Béatrice Foucher.

"D'une manière générale, l'industrie automobile ne peut pas s'arrêter de lancer des voitures (...) on n'arrête pas un projet véhicule en toute fin de conception à cause de la Covid."

À raison d'un nouveau lancement par an, DS vise toujours un plan produit à six modèles pour asseoir son existence sur un segment ultra-dominé par les Allemands.

Lancée en 2009 comme une déclinaison haut de gamme de Citroën, puis devenue une marque à part entière en 2015, DS a connu un démarrage en fanfare suivi de cinq années de baisse d'affilée.

Jouant à fond la carte du "chic" à la française, la marque a ensuite renoué avec la croissance en 2018, puis accéléré en 2019, mais ses ventes restaient l'an dernier encore très inférieures à celles d'Alfa Roméo, une autre marque premium appelée à devenir cousine de DS dans le futur Stellantis né de la fusion entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles).

Béatrice Foucher a estimé que DS avait toute sa place au sein du futur groupe. "(La marque), même assez jeune, a déjà bien affirmé son positionnement, avec de la technologie et le savoir-faire français du luxe."

"L'objectif est que chacune des marques ait un territoire de clientèle, donc un ADN, différent."

La nouvelle DS4, dont l'aspect extérieur ne sera dévoilé qu'en début d'année prochaine, embarquera plusieurs nouvelles technologies d'aides à la conduite de PSA, dont la marque sert souvent de démonstrateur. La voiture porte le même nom qu'un des premiers véhicules de la marque, lancé en 2010 et fabriqué à Mulhouse, et qui a tiré sa révérence huit ans plus tard.

Sur les dix premiers mois de l'année, les ventes de DS ont rechuté de 32,1%, en ligne avec la contre-performance des marques historiques Peugeot et Citroën, toutes impactées par la pandémie de coronavirus.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Stéphane Brosse et Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

ARTICLES LES PLUS LUS