La Norvège subventionne les centrales au gaz propres

Partager

Le Premier ministre norvégien Kjell Magne Bondevik a décidé de consacrer 242,4 millions d'euros au développement de technologies permettant de limiter les rejets de dioxyde de carbone par les centrales fonctionnant au gaz naturel.
La Norvège est le septième producteur mondial de gaz naturel (59,9 milliards de mètres cubes en 2002) mais le troisième exportateur mondial de cette énergie relativement abondante, mais dont les prix oscillent en fonction des cours du brut pétrolier.
En raison des faibles coûts de construction des centrales électriques qui l'utilise, le gaz naturel devrait connaître une forte expansion ces prochaines décennies. Notamment dans les pays qui tout en souhaitant respecter le protocole de Kyoto, chercheront à limiter leurs investissements destinés à augmenter leurs capacités de production d'électricité.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS