La Norvège redéfinit les frontières de la banquise pour donner de la place aux pétroliers

Alors que la banquise recule, la Norvège va redéfinir les zones d’exploitation pétrolière en mer de Barents. La décision soulève l’ire des écologistes qui jugent que l’exploitation de l’Arctique empêchera de tenir l’objectif d’un réchauffement climatique en dessous de 2°C.

Partager
La Norvège redéfinit les frontières de la banquise pour donner de la place aux pétroliers

Le gouvernement norvégien a annoncé que les frontières administratives de la banquise dans les eaux territoriale du pays allaient être redéfinies en raison du recul des glaces sous l’effet du changement climatique. "Il est important de disposer de connaissances actualisées sur l’emplacement géographique des zones fragiles (…). J’ai donc demandé à l’Institut polaire norvégien de mettre à jour ses calculs", a expliqué dans un communiqué Tine Sundtoft, le ministre de l’Environnement du Royaume. Les frontières actuelles de la banquise reposent sur des données satellites prises entre 1967 et 1989.

Cette nouvelle est avant tout une opportunité pour l’industrie pétrolière et l’économie norvégienne. Il serait ainsi possible d’ouvrir de nouvelles zones de prospection. En effet, depuis 2013, un accord interdit de délivrer des permis d’exploration aux abords de la banquise. Repousser la frontière administrative vers le nord ouvre donc mécaniquement de nouvelles zones aux pétroliers. De plus, le pays vient d’ouvrir 57 nouveaux blocs d’exploration en mer de Barents. La Norvège a désormais accès à plusieurs zones qui étaient, jusqu’en 2010, disputées entre Oslo et Moscou.

Impossible de limiter le réchauffement climatique

Lors de l’Artic Frontier Conference qui se tient à Tromso, en Norvège, du 18 au 23 janvier 2015, le Premier ministre norvégien, Erna Solberg, explique : "Nous avons une stratégie pétrolière et gazière. Il y a de nombreuses zones non encore découvertes où nous pensons qu'il y a du gaz. Nous pensons que le gaz sera une part importante de notre futur mix énergétique (…) nous devons explorer pour le trouver."

Ces annonces ont fait bondir Samantha Smith, en charge des questions du changement climatique chez WWF, présente à la conférence de Tromso. Elle juge que limiter le réchauffement climatique en dessous de 2°C est impossible en exploitant le pétrole de l’Arctique. Aussi, elle appelle les dirigeants des pays du Nord à "montrer au reste du monde à quoi ressemble une économie durable. (…) Nous sommes au milieu de la transition entre l’économie pétrolière et les nouvelles sources d’énergies renouvelables".

Une ambition qui risque d’être difficile à tenir puisque l’Arctique compte pour 13 % des réserves mondiales de pétrole et 30 % des réserves de gaz, selon les dernières données de l’Institut d'études géologiques des États-Unis. Or de nombreux pays sont sur les rangs pour en tirer parti comme la Norvège, la Russie, les Etats-Unis, le Canada et le Danemark.

Ludovic Dupin

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS