L'Usine Agro

La Norvège dément les conclusions américaines concernant le saumon

, ,

Publié le

Le journal américain Science vient de publier une étude américaine démontrant que le saumon d'élevage contient plus de polluants cancérigènes (PCB, dioxine) que le saumon sauvage. Elle en conclut qu'il faut réduire sa consommation de saumon d'élevage. La Norvegian Food Safety Authority assure que le saumon d'élevage est propre à la consommation et affirme que le taux de dioxine (0,58 picogramme) est inférieur à la limite européenne (4 picogrammes).
De son côté, l'Afsaa indique que la méthode d'évaluation des consommations à ne pas dépasser repose sur une approche mathématique de l'Agence américaine de Protection de l'Environnement (EPA). Une approche différente de celle qui est reconnue par les organismes chargés de la santé publique et de la protection du consommateur comme l'OMS. Les Etats-Unis étant producteurs de saumons sauvages en Alaska, la question se pose de savoir si cette étude n'a pas été effectuée à la demande des pêcheurs américains. Ce serait alors du protectionnisme déguisé.
Sylvie Leboulenger

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte