Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

"La norme ISO 9001 version 2015, ce sera moins de papier et davantage de réflexion", selon Hervé Giraud

Frédéric Parisot , , ,

Publié le

Entretien La version 2015 de l’ISO 9001 sera publiée en septembre 2015. Cette révision de la norme relative aux systèmes de management de la qualité s’annonce majeure. Laurence Mignard et Hervé Giraud, formateurs-consultants chez CSP Formation, reviennent sur les principaux changements.

La norme ISO 9001 version 2015, ce sera moins de papier et davantage de réflexion, selon Hervé Giraud

L'Usine Nouvelle - Où en sont les travaux de révision de la norme ISO 9001 ?

Laurence Mignard - La norme ISO 9001 version 2015 est en phase DIS (Draft international standard), il lui reste à passer au stade de FDIS (final draft international standard) avant la publication définitive qui est prévue pour septembre 2015. Cette version va apporter de gros changements, à l’image de la version publiée en 2000. La version de 2008 constituait davantage un lifting, avec des éléments reformulés mais sans nouvelles exigences.

En quoi consisteront les grands changements de l’ISO 9001 version 2015 ?

Hervé Giraud - La révision présente des changements culturels et méthodologiques. Sur le plan méthodologique, elle inaugure une structure totalement nouvelle, et qui sera ensuite généralisée à toutes les futures normes ISO relatives aux systèmes de management. Ainsi, la prochaine révision de la norme ISO 14001 sur les systèmes de management de l’environnement adoptera cette structure commune, tout comme la future norme ISO 45001 relative à la santé et à la sécurité au travail. Cette nouvelle structure facilitera à coup sûr l’intégration de ces différentes normes dans les entreprises.

L. M. - Sur le plan culturel, elle introduit trois nouvelles notions. La prise en compte du contexte de l’entreprise (son environnement économique, ses marchés, la réglementation,...), d’abord, afin que la démarche qualité soit plus intimement liée à la stratégie de l’entreprise. La notion de risques, ensuite, puisque pour chaque processus il faudra recenser les risques, les hiérarchiser et mettre en place des parades afin de les maîtriser. La notion de gestion de connaissances, enfin, puisque la nouvelle norme impose la création de bases de connaissances. Il s’agit de définir le savoir nécessaire à l’entreprise, d’y donner accès, de le déployer et d’organiser les retours d’expériences. Cela peut être par exemple un simple fichier partagé, avec le bilan des différents projets, ou quelques lignes sur les appels d’offres qui ont réussi ou échoué.

Ces nouvelles exigences seront-elles un poids supplémentaire pour les dirigeants ?

H. G - Au contraire, la version 2015 incite les dirigeants à faire preuve de davantage de bon sens. La norme introduit de nouvelles exigences, mais elle laisse partout le choix sur le "comment", et se contente d’inviter le dirigeant à se poser de bonnes questions. On remarque d’ailleurs qu’elle impose moins de documentation papier que les précédentes, et qu’il y a moins de procédures obligatoires. Si on devait résumer la future norme en quelques mots, ce serait "moins de papier, davantage de réflexion".

L. M. - De plus, on n’impose plus de désigner un responsable qualité. La fonction n’a plus besoin d’être concentrée sur une personne, et c’est plutôt une bonne chose car cela permet d’impliquer davantage de salariés de l’entreprise.

H. G - Dans le même ordre d’idées, la nouvelle norme ne s’intéressera plus uniquement à la satisfaction du client. On parle désormais de "parties intéressées" : en plus du client, le terme englobe le personnel, les fournisseurs et les partenaires, soit toutes les personnes impactées. Il faut recenser les parties intéressées "pertinentes", et leurs besoins à prendre en compte. En cela, on peut dire que l’ISO 9001 version 2015 pourra aider à développer les relations partenariales avec les fournisseurs.

Propos recueillis par Frédéric Parisot

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle