La Normandise lance une deuxième tranche d’investissement

Le spécialiste des portions-repas pour chats et petits chiens de Vire (Calvados) ne connait pas la crise. La Normandise va investir 10,7 millions d’euros en 2014 dans une nouvelle ligne de production et 12,5 millions d’euros en 2015 dans une extension de 6 000 mètres carrés.

Partager
La Normandise lance une deuxième tranche d’investissement

La Normandie va investir 10,7 millions d’euros en 2014 dans une nouvelle ligne de production et 12,5 millions d’euros en 2015 dans une extension de 6 000 mètres carrés. Le spécialiste des portions-repas pour chats et petits chiens de Vire (Calvados) ne connait pas la crise. "Nous engageons une nouvelle tranche d’investissement après avoir investi 28 millions d’euros en 2006", rappelle Christian Duquesne, PDG et co-fondateur de la Normandise avec son épouse.

Partie de zéro en 1992, la Normandise réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros, essentiellement avec la grande distribution. Elle emploie 380 salariés en CDI et une centaine de CDD et employés intérimaires. Outre son usine de 22 000 mètres carrés, elle possède une plateforme de stockage ainsi qu’un atelier de "co-packing" pour faire du conditionnement en lots. "Notre croissance est uniquement de la croissance interne. Nous progressons avec l’augmentation des commandes de nos clients", explique Christian Duquesne.

Pochons en plastique contre boîtes métalliques

Les pochons en PVC, qui représentent aujourd’hui la moitié du chiffre d’affaires, croissent de 8 à 10 % par an. C’est ce qui amène l’entreprise à accroître ses capacités de production. "Nous produisons 380 millions de pochons par an et nous visons le milliard de pochons en 2018. Il nous faut donc de la place !" Si la Normandise mise sur le pochon en plastique, c’est aussi parce qu’elle anticipe les réglementations à venir en matière de déchets ménagers. "Dans quelques années, chacun paiera en fonction du poids de ses ordures ménagères", prévient Christian Duquesne, convaincu que le pochon en plastique détrônera naturellement les boîtes métalliques.

Plus de 20 ans de partenariat avec la grande distribution

Retour sur une sucess-story. Catherine et Christian Duquesne avaient créé la Normandise, en 1992 sur la foi d’une étude de marché qui concluait aux perspectives d’avenir de la ration individuelle pour chats et chiens de petite taille. Parallèlement, ils avaient aussi eu l’intuition de l’importance de l’achat en grande distribution pour les propriétaires d’animaux domestiques. Dès la première "ration" fabriquée dans la cocotte-minute familiale, le couple s’était attelé à conclure des partenariats avec la grande distribution et s’était mis à produire pour le compte de ces distributeurs. Une stratégie gagnante.

La Normandise a sa propre marque

Si elle continue de vendre essentiellement pour la grande distribution, la Normandise a désormais aussi des ambitions pour sa marque propre "Equilibre & Instinct" qu’elle commercialise via un site Internet. Cette gamme haut de gamme de croquettes fabriquées à partir de viande fraîche et conditionnées en sachets "se développe tranquillement" assure Christian Duquesne. Le chat est sa cible principale. "Le chat est un gourmet : vous ne lui ferez pas manger ce qu’il n’a pas envie de manger !".

La Normandise a par ailleurs tenté de se frotter au grand marché du "pet food" britannique. Pour le moment, elle touche les "niches" de l’alimentation spécifique pour jeunes chiots, chats obèses ou encore chats présentant une insuffisance rénale.

La Normandise est toujours entre les mains de la famille Duquesne. En 2000, elle avait racheté un concurrent belge en difficulté, l’entreprise Cervo (famille Dossche) qui est entrée au capital à hauteur de 22 %, la famille Duquesne détenant le solde, soit 78 % du capital.

Claire Garnier

0 Commentaire

La Normandise lance une deuxième tranche d’investissement

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS