La négociation sur la flexibilité à nouveau reportée

Publié le

Les partenaires sociaux veulent s’assurer que le futur gouvernement traduira bien dans la loi un éventuel accord.

La négociation sur la flexibilité à nouveau reportée © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Selon la CFDT et la CFTC, la négociation entre le patronat et les syndicats sur les accords de flexibilité a encore été reportée. Elle devait initialement reprendre le 16 mai.

D’après les syndicats et le Medef, les discussions reprendront "après que le prochain gouvernement a dit clairement qu'il soutiendra un accord majoritaire et que ce sujet sera inscrit dans son agenda social".

Pour l’heure, aucune date n’est encore prévue pour relancer la négociation sur les accords de sauvegarde de l’activité et de l’emploi.

Le Medef et la CFDT ont sollicité une rencontre avec les partenaires sociaux et le nouveau président François Hollande avant la tenue des élections législatives des 10 et 17 juin prochains. L’objectif étant de préciser la méthode de travail et l’agenda social.

L’objectif de la négociation sur ces accords est de faciliter la possibilité pour les employeurs de réduire temporairement, grâce à un accord d'entreprise, le temps de travail et les salaires pour faire face à une chute d'activité, en échange d'une garantie de maintien des emplois.

Un éventuel accord entre au moins trois des syndicats représentatifs (CFDT, CFTC, CFE-CGC, FO, CGT) et le patronat (Medef, UPA, CGPME) doit pour s'appliquer être suivi d'un dépôt de projet de loi par le gouvernement. Or, il  peut ne reprendre qu'une partie de l'accord.
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte