L'Usine Aéro

La NASA développe un petit avion électrique pour un premier vol en 2020

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Depuis 2015, la NASA planche sur un projet d'avion électrique. L'appareil a été présenté pour la première fois samedi 9 novembre.

La NASA développe un petit avion électrique pour un premier vol en 2020
Le X-57 Maxwell est le premier avion électrique avec équipage développé par l'agence spatiale américaine.
© Nasa

La NASA a la tête majoritairement tournée vers les étoiles mais elle n'oublie pas pour autant la Terre. L’agence spatiale américaine a présenté samedi 9 novembre un prototype de son tout premier avion électrique expérimental, le X-57 Maxwell.

Un avion Tecnam adapté

L’appareil est une version adaptée de l'avion italien Tecnam P2006T, un petit avion de quatre places à hélices, dont les deux moteurs thermiques ont été remplacés par 14 moteurs électriques et des batteries lithium-ion. En développement depuis 2015, son premier vol d’essai est prévu pour 2020, au-dessus de la base aérienne Edwards Air Force, en Californie (États-Unis).

La NASA a également dévoilé un simulateur développé pour l’occasion, qui permet aux ingénieurs et aux pilotes de se faire une idée de la manière dont se dirigera l’engin une fois terminé.

Le dernier né des X-planes

Le Maxwell est le dernier né des X-planes, cette gamme d’avions expérimentaux développée depuis plusieurs décennies par la NASA. Elle comprend par exemple le Bell X-1, premier appareil horizontal à franchir le mur du son en 1947, ou encore l’avion-fusée X-15 piloté par Neil Armstrong avant son arrivée dans l'équipe d'astronautes du programme Apollo. Le X-57 Maxwell est le premier engin avec équipage à être conçu par la NASA depuis deux décennies.

La version finale, appelée Mod IV (pour "modification"), comprendra des ailes plus petites et plus légères que celles du prototype. En plus des 14 moteurs, l’appareil possèdera six petites hélices le long de ses ailes, ainsi que deux plus grosses à chaque extrémité. Les plus petites hélices serviront pour le décollage et l’atterrissage et se rétracteront durant le vol.

La NASA travaille sur les batteries

L'avion Mod IV pèsera 1360 kilos selon la NASA et pourra voler jusqu'à environ 4270 mètres d'altitude. Avec une vitesse de croisière de 276 km/h, il disposerait d'une autonomie d'environ 160 kilomètres.

La NASA travaille actuellement à améliorer sa technologie de batteries, afin que celles-ci puissent stocker plus d’énergie et permettent à l’avion de voler plus longtemps. Ces travaux pourraient bénéficier à la filière des vols court-courriers, pour les taxis aériens ou les avions de transport régional avec un faible nombre de passagers.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte