La Moselle, nouvelle porte d'entrée des investissements chinois en Europe

Les autorités locales du département français ont signé ce lundi 29 octobre à Shanghai un accord portant sur la création de Terra Lorraine, une plateforme d'accueil des investissements chinois sur leur territoire. Quelque 2000 entreprises pourraient s'y implanter d'ici à 2014.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Moselle, nouvelle porte d'entrée des investissements chinois en Europe

La Moselle veut devenir le parc d'attraction des investisseurs chinois en Europe. Les autorités locales du département français ont signé ce lundi 29 octobre à Shanghai un accord en ce sens. Il prévoit en effet la création d'une plateforme d'accueil des investissements chinois dans ce territoire.

Baptisé Terra Lorraine ou ITEC (pour "Industy Technology Trade Exhibition Center"), ce projet vise à faire du département une porte d'entrée en Europe pour les entreprises chinoises. La Moselle espère ainsi profiter de l'augmentation importante des investissements chinois à l'étranger depuis une dizaine d'années, un mouvement qui s'est accéléré avec la crise.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous souhaitons être cette tête de pont dans les relations économiques, industrielles, universitaires, entre la Chine et l'Europe", a déclaré à l'AFP Patrick Weiten, président du Conseil général de Moselle.

"Pour les entreprises chinoises qui viennent en Europe, qui doivent s'internationaliser, ce sont 27 pays, 27 cultures, 27 systèmes administratifs. On n'imagine pas la difficulté qui est posée à ces entreprises qui ne savent pas comment prendre le problème", a expliqué de son côté Régis Passerieux, président de la Comex, la société chargée de chapeauter cette nouvelle coopération.

ITEC disposera d'un centre bâti sur un terrain de 130 hectares et il sera mis à disposition pour recevoir bureaux de représentation et filiale. Le chantier a été lancé le 12 octobre dernier sur la commune d'Illange.

Les locaux occuperont une surface de 240 000 m2 et doivent accueillir près de 2000 entreprises chinoises, dès la fin de l'année 2014.

Le site bénéficie d'un accès privilégié aux "grandes infrastructures de transport", a présenté Patrick Weiten à ses interlocuteurs chinois, avec notamment une gare TGV située à moins de 5 kilomètres du projet ITEC.

"C'est un méga-centre de business-to-business", a résumé Régis Passerieux.

Pour Annick de Kermadec-Benzmann, présidente de la Chambre de commerce et d'industrie française en Chine, il s'agit du "premier projet d'une ampleur aussi importante lancé dans le domaine des échanges inter-entreprises".

Julien Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS