La moitié de DMC passe sous contrôle chinois

Partager

Le groupe textile français, qui vient de publier des résultats 2001 en perte, va fusionner ses activités de tissus sportswear avec celles du groupe chinois Cha, par ailleurs l'actionnaire de référence de DMC avec 17,3 % du capital.
Une nouvelle société sera créée dans les semaines qui viennent, dont le capital sera contrôlé en majorité par Cha, DMC devant détenir une participation comprise entre 45 et 49 %. Dans les faits, cela signifie qu'une partie non négligeable des activités du groupe français passe sous la bannière de Cha, dans la mesure où le tissu sportswear représente un peu plus 52 % des ventes totales (384 millions d'euros en 2001).
DMC apporte deux actifs principaux dans la corbeille de mariage : ses usines de Saint-Amarin en Alsace (France) et d'Orangeburg en Caroline du Nord (Etats-Unis) et sa marque SAIC Velcorex, le tout pesant 165 millions d'euros de chiffre d'affaires pour une production de 30 millions de mètres de tissus. Ensuite, les deux partenaires y logeront leur joint-venture à 50-50 basée à Hong Kong - la société CDW -, qui tisse 25 millions de mètres par an pour 65 millions d'euros de ventes. Enfin, Cha intègrera une usine (filature-tissage-finition) nouvellement ouverte en Chine continentale, à Hang-Zou, dans laquelle il a investi 40 millions de dollars et qui développe une capacité de 20 millions de mètres.
Objectif, selon Jacques Boubal, le patron de DMC : « Etre au plus près des usines de confection qui se trouvent pour la plupart en Chine, et profiter de cette zone à bas salaires pour abaisser nos propres coûts ». La nouvelle société affiche un volume d'affaires total de 210 millions d'euros, que les deux partenaires voudraient porter à 300 millions d'ici trois ans. Dans cette optique, c'est clairement l'usine de Hang-Zou qui absorbera la croissance future, et parallèlement, les deux partenaires n'excluent quelques réductions de capacités dans leurs autres installations.

Guillaume LECOMPTE-BOINET

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS