Quotidien des Usines

"La modernisation de l’usine Isover d’Orange répond à un marché en plein essor"

, , , ,

Publié le

Entretien Pierre Ravenel est directeur de l'usine Isover Saint-Gobain d’Orange (Vaucluse), spécialisée dans la fabrication de laine de verre pour l'isolation des bâtiments. Elle s'arrête le 30 mars pour un chantier de cinq semaines. En septembre, l'usine célèbrera ses 40 ans.

La modernisation de l’usine Isover d’Orange répond à un marché en plein essor
Pierre Ravenel, directeur de l'usine Isover Saint-Gobain d'Orange (Vaucluse)
© Isover Saint-Gobain

L'Usine Nouvelle - Le 30 mars, l'usine interrompt provisoirement ses activités. Dans quel objectif ?
Pierre Ravenel - Notre projet répond à une double nécessité. Nous devons d'abord procéder au renouvellement indispensable de notre four électrique, l'un des plus grands au monde. Au bout de sept ans de fonctionnement, les réfractaires s'usent. Nous allons le remplacer par un équipement plus économe en énergie. Nous profitons parallèlement de cet arrêt, préparé depuis un an, pour moderniser d'autres éléments de la chaîne de production, afin de disposer, courant mai, d'une unité apte à répondre aux besoins d'un marché en plein essor, du fait des nouvelles règlementations thermiques, RT 2012 et demain RT 2020 sur les bâtiments à énergie positive. Dans la foulée du Grenelle de l'Environnement, l'isolation des bâtiments est devenue un enjeu stratégique. Notre unité fournira aux clients des produits moins consommateurs d'espace mais aux performances accrues. L'investissement global s'élève à 20 millions d'euros.

Combien de personnes ce projet va-t-il mobiliser ?
L'usine emploie près de 300 salariés. Une cinquantaine d'entreprises doit intervenir, soit environ 350 personnes supplémentaires sur notre site. Notre volonté est de retrouver très vite, après le chantier, notre niveau de production. Depuis plusieurs mois, nous avions constitué des stocks pour pallier les effets de cette interruption d'activité. Isover Saint-Gobain fabrique à Orange plus de 100 000 tonnes de laine de verre par an.

Réfléchissez-vous déjà à d'autres projets ?
Chaque année, l'usine investit sur ses installations, en maintenance, en sécurité, en environnement... Nous souhaitons tendre par l'intégration de nouvelles technologies à une gestion plus optimale de nos stocks. Cela nous permettra de les ajuster au mieux, compte tenu du coût que représentent des produits légers et volumineux.

Propos recueillis par Jean-Christophe Barla

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte