Economie

La modération salariale restera de rigueur en France en 2014

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Selon une étude du cabinet Aon-Hewitt, les entreprises françaises ne prévoient d'augmenter leurs salariés que modérément en 2014.

La modération salariale restera de rigueur en France en 2014 © donaldtownsend - Flickr - C.C.

Sans surprise, la modération salariale devrait rester la règle en 2014. Les entreprises françaises planifient des augmentations de 2,8% l'an prochain, selon une étude du cabinet Aon-Hewitt, qui a sondé près de 300 chefs d'entreprises.

Dans le détail, les augmentations générales seraient d'1,2% (correspondant sensiblement aux prévisions d'inflation) et les augmentations individuelles  de 2,5%. Ces trois dernières années, l'augmentation moyenne des rémunérations était également de 2,8%, contre 3,2 à 3,4% par an avant la crise.

moins de marges de manoeuvres pour les grandes entreprises ?

Les PME devraient être un peu plus généreuses que les grands groupes. Les augmentations sont attendues à 3% dans les groupes de moins d'un millier de salariés et plafonnent à 2,1% dans les entreprises qui emploient plus de 1 000 personnes.

En 2013, ce sont les cadres du secteur du "cloud computing" qui ont connu les plus fortes augmentations de salaires, selon une autre étude de l'agence Expectra.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte