Technos et Innovations

L’évolutivité, clé de voûte du bâtiment durable

Publié le

Publi-rédactionnel Evolution démographique, mutation des modes de vie et de travail : plus que jamais, le bâtiment doit être évolutif pour être durable. Cela impose de repenser la mobilité.  

L’évolutivité, clé de voûte du bâtiment durable

Le nouveau bâtiment « durable »

hre Pour prolonger la durée de vie d’un bâtiment, il faut désormais tenir compte des mutations rapides de notre société. Les besoins des occupants évoluent – avec le télétravail, la collaboration, les familles recomposées, la colocation, etc. – tout comme ceux de la collectivité, et peuvent rendre rapidement obsolète une construction.

Si l’on veut éviter la déconstruction du bâtiment, au lourd coût économique et écologique, c’est donc dès sa conception qu’il faut penser son évolutivité et sa réversibilité. Il faut imaginer un bâtiment capable de s’adapter à différents usages, qui pourront être successifs ou mixés au fil des besoins.

Cela commence bien sûr par des choix de localisation, d’implantation sur la parcelle pour autoriser des évolutions, des choix constructifs comme le cloisonnement libre… Mais les nouvelles technologies peuvent aussi accroitre la réversibilité et l’adaptabilité d’un bâtiment rendu « intelligent ».

 

La technologie au service des usages et de leur mutation

Le numérique est aujourd’hui au cœur de la construction durable dès la phase de conception, grâce au BIM (Building Information Modeling). La maquette numérique permet par exemple de mieux anticiper la localisation des conduites de chauffage, d’eau ou de ventilation, pensée pour différents usages et aménagements du bâtiment.

Les nouvelles technologies sont également déterminantes pour accompagner les nouveaux usages collaboratifs (coworking, coliving, etc.), et proposer de nouveaux services dédiés au promoteur, au syndic ou aux occupants d’un immeuble…Le bâtiment durable de demain s’appuiera ainsi sur une plateforme numérique, ouverte et évolutive, qui permettra d’optimiser les usages, de distribuer les services, et de simplifier la maintenance et l’exploitation.

 

La mobilité, critère clé de l’évolutivité

Un autre point d’attention majeur ne doit pas être négligé : la mobilité. La gestion des flux doit pouvoir s’adapter aux changements d’usages – et donc de rythmes de circulation – pour garantir la fluidité des déplacements au cœur du bâtiment.

Là encore les technologies numériques apportent une réponse sur mesure, en particulier avec des ascenseurs intelligents qui peuvent non seulement être optimisés selon les caractéristiques du trafic, mais aussi fédérer toute une gamme de services personnalisables. Des services variés, destinés aux occupants comme aux gestionnaires de l’immeuble : communication, contrôle d’accès, maintenance prédictive, optimisation des flux, conciergerie… L’ascenseur connecté, en s’appuyant sur des technologies de communication, l’IoT et l’IA, offre bien plus qu’une mobilité optimisée.

 

Contenu proposé par KONE

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte