La méthanisation, mine d'or d'engrais vert

La société d'ingénierie Akaeno a mis au point une technologie permettant de produire des engrais verts à partir des résidus de la méthanisation.
Partager
La méthanisation, mine d'or d'engrais vert

Son téléphone n'arrête pas de sonner. Sa boite mail déborde. Isabelle Motte est encore étourdie de l'accueil de sa technologie par le marché. « J'ai des retours positifs à 95% y compris des banques », se réjouit la présidente de la société Akaeno. Son coup de maître : une technologie, présentée au Salon de l'Agriculture en février dernier, qui pourrait apporter une petite révolution dans l'univers de la méthanisation.

L'idée de la société spécialisée dans la valorisation des déchets basée à Marsillargues (Hérault) est de produire des engrais verts à partir des résidus issus du processus de méthanisation (voir encadré). Ces digestats sont en effet de véritables mines d'or. Ils contiennent de l'azote, du phosphore et de la potasse (NPK), matières fertilisantes entrant dans la composition des engrais.

Qu'est-ce que la méthanisation ?
La méthanisation consiste à utiliser des bactéries pour dégrader la matière organique contenue dans des déchets agricoles, des ordures ménagères et des boues de stations d'épuration…. Elle génère du biogaz (valorisé en chaleur et/ou en électricité) mais aussi des digestats actuellement épandus. Si le procédé reste encore peu développé en France (une petite dizaine d'unités contre plusieurs milliers en Allemagne), deux mesures récentes pourraient doper la filière. La méthanisation a en effet été reconnue comme une activité agricole à part entière. Par ailleurs, une hausse du tarif d'achat de l'électricité produite à partir du biogaz devrait intervenir d'ici la fin du mois d'avril.
Ces résidus sont pour l'instant conditionnés avant de retourner dans le sol via l'épandage, le compostage ou l'enfouissement. « La présence dans les sols de matières fertilisantes en trop grande quantité posent des problèmes environnementaux comme la prolifération des algues vertes. Nous avons eu l'idée de les extraire pour en faire des engrais renouvelables », poursuit la dirigeante. La technologie Enoferti, qui a nécessité deux ans de travaux, se veut une alternative à la fabrication des engrais chimiques. Ils sont aujourd'hui produits à partir de matières premières importées (phosphore, potasse...) Qui ont tendance à … se raréfier.

« Nous sommes actuellement en train de construire une trentaine de méthaniseurs dotés de ce procédé. Ils seront exploités à partir de 2012 par STPI, la maison-mère d'Akaeno. En parallèle, nous en construisons 20 autres pour le compte de regroupements d'agriculteurs ». Ces installations régionales recevront des déchets d'agriculteurs (lisiers de porc, fientes de volaille, résidus agricoles..) et d'industries agro-alimentaires (déchets d'abattoirs, de légumes…). Elles tireront leurs revenus de la vente de l'électricité produite à partir du biogaz et des engrais minéraux extraits. Ces derniers pourraient être revendus en collaboration avec les agriculteurs. A terme, Akaeno souhaite aller plus loin en récupérant tout ce qui se niche dans les digestats comme l'éthanol ou la lignine.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS