Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La menuiserie Thareaut investit 5 millions d’euros en Anjou

, , ,

Publié le

La menuiserie d’art Thareaut, tenue pendant huit générations par la famille fondatrice, engage un doublement de ses ateliers à Saint-Laurent-du-Mottay (Maine-et-Loire) après être passée sous l’égide de Tryba en 2016. Les travaux sont estimés à 5 millions d'euros.

La menuiserie Thareaut investit 5 millions d’euros en Anjou
La menuiserie Thareaut va doubler la surface de ses ateliers à Saint-Laurent-du-Mottay.
© Wikicommons CC

La menuiserie Thareaut, forte de 40 salariés, réalise actuellement le plus grand agrandissement de sa longue histoire, à Saint-Laurent-du-Mottay, dans le Maine-et-Loire. D’un coût de 5 millions d’euros, les travaux, débutés en mai dernier, ont pour but de doubler la surface de ses ateliers et d'intégrer au sein de la menuiserie des machines de dernière génération pour le laquage et l'usinage.

Recrutements

Cet investissement, équivalent à une année de chiffre d’affaires de l’entreprise, doit permettre d’augmenter la capacité de production de la menuiserie pour faire face à la forte demande de menuiseries à l'ancienne, tant sur le marché des rénovations haut de gamme (bâtiments de France, monuments historiques…) qu'auprès des particuliers. Il s’inscrit dans le cadre plus large d’un plan d’investissement de 25 millions d’euros consenti par le groupe alsacien Tryba, propriétaire de Thareaut depuis 2016. L’investissement s’accompagne d’une dizaine de recrutements, menuisiers et experts du bois principalement.

Du Sénat à l’ENA

Créée en 1749 par Louis Thareaut, l'entreprise est restée durant huit générations dans le giron familial. Elle se considère comme l’une des seules en France à être capable de fabriquer des menuiseries en bois d’exception, sur-mesure, à l’identique, et compatibles avec les exigences des monuments historiques ou des bâtiments classés. Elle a notamment été sollicitée pour remplacer des fenêtres au Sénat, à l'ENA, à la préfecture de Vannes ou encore pour des immeubles haussmanniens.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle