La médiation du crédit joue les prolongations

Ce n'est pas au goût des banquiers, mais la médiation du crédit a sauvé sa peau jusqu'à la fin 2012. Christine Lagarde a prolongé ce dispositif, qui met de l'huile dans les rouages entre les entreprises et leur banque. N'en déplaise à Frédéric Oudéa, le directeur général de la Société générale, qui souligne le net recul du nombre de dossiers reçus par le médiateur. Le gouvernement ne veut pas relâcher la pression car la méthode a porté ses fruits. Sur un an, le crédit aux entreprises a progressé de 3,2 % en France, contre 1,2 % dans la zone euro, et même de 12 % pour les crédits mobilisables pour les PME. Un record européen.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement