La mauvaise affaire de Bayer

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Le rachat de Monsanto tourne au cauchemar pour l’industriel allemand Bayer. Un an après l’acquisition du géant américain de l’agrochimie pour un montant de 65 milliards de dollars, la valeur du titre de Bayer n’en finit plus de dégringoler. Au total, depuis l’officialisation du rachat, cette dernière a chuté de 40 %. En cause : la multiplication des décisions judiciaires établissant un lien entre l’utilisation du glyphosate – la principale substance du Roundup, le produit phare de Monsanto –, et le déclenchement de lymphomes non hodgkiniens. La dernière en date provient d’un tribunal fédéral américain qui a estimé que le glyphosate était un " élément substantiel " dans le déclenchement du cancer du plaignant. La justice doit désormais se prononcer sur[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte