Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La marque Volkswagen fera l'impasse sur le Mondial de l'auto

Publié le

PARIS (Reuters) - La marque Volkswagen n'aura pas de stand au prochain Mondial de l'automobile de Paris, une première dans son histoire et le reflet de la tendance des constructeurs à faire de plus en plus souvent l'impasse sur certains salons.

La marque Volkswagen fera l'impasse sur le Mondial de l'auto
La marque Volkswagen n'aura pas de stand au prochain Mondial de l'automobile de Paris, une première dans son histoire et le reflet de la tendance des constructeurs à faire de plus en plus souvent l'impasse sur certains salons. /Photo prise le 3 mai 2018/REUTERS/Axel Schmidt
© AXEL SCHMIDT

Soucieuses de réduire leurs coûts et attirées par d'autres voies de communication (internet, événements sur mesure, participation à des rendez-vous technologique à la mode), les marques automobiles tendent à délaisser le rituel des salons de lorsqu'elles n'ont pas de nouveautés à y présenter.

"La marque Volkswagen réévalue continuellement la pertinence de sa participation aux salons internationaux de l'automobile. Après avoir étudié ses actions de communication pour 2018, (elle) en a conclu qu'elle ne participerait pas au Mondial de l'automobile de Paris avec son propre stand, optant plutôt pour des événements ponctuels liés aux produits", a dit à Reuters une porte-parole de Volkswagen France, confirmant une information du Figaro.

Cette décision de la première marque européenne constitue un coup dur pour le Mondial rebaptisé "Paris Motor Show", même si l'impasse sur l'édition 2018 ne concerne pas les autres marques du géant allemand, Audi, Skoda, Seat et Porsche.

"Cela ne remet pas nécessairement en cause la participation de VW pour 2020" a précisé la porte-parole, ajoutant que la décision sera prise "en fonction de l'actualité produit".

Volvo, filiale du chinois Geely, avait brisé le tabou la première en décidant en 2014 de ne plus apparaître qu'à un seul salon par grande région du monde, et de conserver seulement Genève pour l'Europe. Peugeot (PSA) avait de son côté fait l'impasse sur le salon de Francfort 2017, le rendez-vous allemand qui se tient en alternance avec Paris.

"Ce n'est pas un désintérêt nouveau et permanent de la marque ou du groupe VW pour le Mondial, c’est une décision ponctuelle de ne pas avoir de stand pour la marque", a précisé à Reuters Jean-Claude Girot, commissaire général du Mondial.

En revanche, Volkswagen sera présent au centre d'essai organisé dans Paris, une des innovations du salon cette année et Jean-Claude Girot assure avoir un accord avec le groupe allemand pour que Volskwagen marque reprenne un stand dans deux ans.

"Tous les salons sont concernés, ce qui ne me rassure pas. Mais cela montre que la bonne voie est de vouloir modifier le salon de l’auto traditionnel", a-t-il ajouté.

"Si on se contente d’être une exposition de voitures, le constructeur peut effectivement trouver d'autres évènements pour présenter ses produits."

Pour tenter d'endiguer le phénomène, la prochaine édition du Mondial innovera avec une durée réduite, un partenariat avec le célèbre CES de Las Vegas et un espace "Mondial Tech" réservé aux entreprises. De nouvelles marques feront aussi leur apparition, comme la chinoise GAC qui sera présente pour la première fois à Paris durant la première quinzaine d'octobre.

Peu sensibles à l'évènement populaire que demeure le Mondial - plus gros salon du monde par le nombre de visiteurs - Ford, Opel, Nissan, Infiniti et Mazda brilleront aussi cette année par leur absence à la Porte de Versailles.

(Gilles Guillaume, édité par Pascale Denis)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle