La marge opérationnelle de JCDecaux supérieure aux attentes,

PARIS (Reuters) - JCDecaux a annoncé une réduction de sa marge opérationnelle moins marquée que prévu en 2009 et dit prévoir une croissance organique d'environ 5% au premier trimestre sans toutefois constater encore de reprise durable du marché publicitaire.

Partager

Comme l'an passé, le numéro deux mondial de la communication extérieure derrière l'américain Clear Channel Outdoor a décidé de ne pas verser de dividende afin de pouvoir saisir d'éventuelles opportunités de croissance externe.

JCDecaux a dégagé une marge opérationnelle de 20,4% en 2009 contre 19% attendu en moyenne par les dix analystes interrogés par Reuters, après 25,4% en 2008.

En valeur, elle ressort en recul de 28,7% à 392 millions d'euros, à comparer à un consensus de 365 millions, tandis que le résultat net part du groupe chute de 77,3% à 24,5 millions.

JCDecaux avait publié en janvier une baisse de 10,9% de son chiffre d'affaires à périmètre et taux de changes constants en 2009 à 1.918,8 millions d'euros.

"Le marché continue à se caractériser par une visibilité réduite et la possibilité que nous soyons au début d'une reprise durable du marché publicitaire reste incertaine", précise le président du directoire Jean-François Decaux dans un communiqué, confirmant cependant la "vision plus positive" des annonceurs constatée en janvier.

ZenithOptimedia (groupe Publicis) s'attend à une remontée de 2,1% du marché mondial de la communication extérieure en 2010 après une chute de 9,1% en 2009.

La communication extérieure représente moins de 7% du marché mondial de la publicité, le premier support restant de loin la télévision avec environ 40%.

Cyril Altmeyer, édité par Danielle Rouquié

0 Commentaire

La marge opérationnelle de JCDecaux supérieure aux attentes,

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS