La marge d'Atos meilleure que prévu au 1er semestre

PARIS (Reuters) - Atos Origin annonce une marge opérationnelle supérieure aux attentes au premier semestre grâce aux effets de ses mesures d'économies et confirme son objectif d'amélioration d'un demi-point à un point en 2010.

Partager

La SSII a vu son chiffre d'affaires reculer de 4,6% en données organiques, globalement en ligne avec les attentes, avec une stabilisation en France et un recul marqué au Benelux.

Atos, qui compte parmi ses clients Renault, EDF, KPN et Dexia, affiche un ratio prises de commandes sur facturations ("book-to-bill") de 114%, en hausse de deux points sur un an.

Atos a dégagé au premier semestre une marge opérationnelle de 150 millions d'euros, avec un taux de 6% contre 4,6% un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 2.494 millions.

Sept analystes interrogés par la rédaction de Reuters attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 2.482 millions d'euros au premier semestre, une décroissance organique de 4,5% et une marge opérationnelle de 138 millions, avec un taux de 5,5%.

Atos, dont les principaux concurrents sont l'américain Accenture et Capgemini, prévoit de porter sa marge opérationnelle à 6,2-6,7% en 2010 et de l'améliorer d'au moins 250 points de base entre 2008 et 2011.

Il confirme également viser une légère décroissance organique de son chiffre d'affaires en 2010 - mais moins marquée que celle de 3,7% accusée en 2009 - et générer un cash flow de même ordre que celui de 117 millions d'euros engrangé l'an passé.

L'action Atos a clôturé mardi en hausse de 0,66% à 33,565 euros, donnant une capitalisation de 2,34 milliards d'euros. Elle a gagné 4,6% depuis le début de l'année.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS