La Maison Joseph Drouhin investit 9,5 millions d’euros

Producteur et vinificateur bourguignon, la Maison Joseph Drouhin prévoit 9,5 millions d’euros d’investissement à Beaune (Côte-d’Or) et à Chablis (Yonne) au cours des trois prochaines années.

Partager
La Maison Joseph Drouhin investit 9,5 millions d’euros
Une cave à vins Maison Joseph Drouhin

Installée à Beaune (Côte-d’Or) et à Chablis (Yonne), la Maison Joseph Drouhin vend aujourd’hui près de 90 références de vin, de l’appellation village au grand cru, dans plus de 90 pays. Pour répondre à l’évolution des exigences de ses clients et continuer à les satisfaire, la Maison Joseph Drouhin prévoit 9,5 millions d’euros d’investissement au cours des trois prochaines années : 5,5 millions d’euros concernera le domaine de Beaune et 4 millions d’euros, d’après les Echos, concernera le domaine de Chablis.

"Nous exerçons à la fois du travail de haute couture et du travail de logistique", explique Frédéric Drouhin, président du directoire. "Pour répondre au mieux aux demandes de nos clients, qui vont du particulier à l’importateur, nous avons besoin de trouver des moyens d’anticiper pour pouvoir préparer en avance les commandes", ajoute-t-il.

5,5 millions d’euros sur le site de Beaune

Sur le domaine de Beaune, la Maison Joseph Drouhin va investir 5,5 millions d’euros, dont 3 millions d’euros sera nécessaire pour construire un nouveau bâtiment de 2 000 m² semi-automatisé. À cela s’ajoutera une nouvelle ligne de conditionnement d’une valeur d’un million d’euros. "Nous allons aussi changer notre système d’encaissage et de marquage du vin", complète le président du directoire. Un investissement de près de 1,5 million d’euros.

4 millions d’euros à Chablis

"À moyen terme, nous avons aussi prévu d’investir sur notre domaine à Chablis", indique Frédéric Drouhin. Un investissement qui devrait s’élever aux alentours de 4 millions d’euros. Au total, la Maison Joseph Drouhin travaille 80 hectares de vigne, le tout en agriculture biologique. Pour compléter son activité de production, la Maison Joseph Drouhin vinifie aussi des raisins achetés à d’autres producteurs. La Maison compte aujourd’hui 73 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros, dont 22 % sur le territoire français, le reste à l’export.

Antonin Tabard

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS