La Maison blanche dément souhaiter racheter Nokia et Ericsson

Publié le

WASHINGTON (Reuters) - Mike Pence, le vice-président américain, et Larry Kudlow, le principal conseiller économique de la Maison blanche, ont balayé vendredi l'hypothèse d'un rachat de Nokia et Ericsson qu'avait suggéré la veille le procureur général William Barr.

La Maison blanche dément souhaiter racheter Nokia et Ericsson
Mike Pence, le vice-président américain, et Larry Kudlow, le principal conseiller économique de la Maison blanche, ont balayé vendredi l'hypothèse d'un rachat de Nokia et Ericsson qu'avait suggéré la veille le procureur général William Barr. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song
© Aly Song

Ce dernier a déclaré jeudi que les Etats-Unis devaient songer à prendre des participations dans les deux équipementiers européens afin de mieux concurrencer le chinois Huwaei que Washington soupçonne d'espionnage au profit de Pékin.

Larry Kudlow a indiqué ce vendredi que si la Maison blanche discutait effectivement avec les deux entreprises, notamment de leur éventuelle implication dans le déploiement de la 5G aux Etats-Unis, la question de leur rachat n'était pas envisagée.

(David Shepardson et Jeff Mason, version française Nicolas Delame)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte