La Lyonnaise veut mieux filtrer l'eau de Dijon

Partager

Le centre régional de la Lyonnaise des Eaux Dijon-Auxois-Champagne souhaite s'appuyer courant 2009 sur une nouvelle usine d'eau potable pour traiter les problèmes de turbidité des approvisionnements de l'ouest dijonnais. Le futur site, chiffré à 13 millions d'euros, travaillera par ultrafiltration et sera implanté près du lac Kir, à Dijon (Côte-d'Or). Pour démarrer, l'opération attend l'accord définitif du syndicat mixte du Dijonnais et le montant du co-financement alloué par l'Agence de l'eau Rhône-Méditerrannée-Corse.

Compétent géographiquement sur une grande partie de la Côte-d'Or, la Haute-Marne et depuis peu toute l'Aube, l'établissement de la Lyonnaise mise sur 50 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008, contre 48 millions actuellement. Il emploie un effectif global de 280 personnes.

De notre correspondant en Bourgogne, Didier Hugue

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS