L'Usine Auto

La longue marche de Renault en Chine

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Renault est le dernier grand constructeur mondial à ne pas s'être encore implanté en Chine. Il a bien entamé des discussions avec Dongfeng, le partenaire de Nissan sur place, mais rien ne devrait être officialisé avant la fin de l'année. « Nous ne maîtrisons pas tout en Chine, surtout les délais, précise Emmanuel Levacher, le directeur commercial pour la région Asie-Pacifique. Il faudra ensuite attendre l'accord des autorités chinoises. Donc, tant que le projet n'est pas approuvé, il n'y a pas de projet... » Et il n'y aura pas de projet avant que Dongfeng ne se réorganise. Les autorités chinoises auraient en effet demandé au constructeur de clarifier sa nébuleuse de sociétés et de coentreprises. « Si tout se passe comme nous le souhaitons, nous devrions démarrer la production [...] à la fin 2015[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte