Electronique

La loi de Moore est morte mais le progrès continue

Christine Kerdellant - Directrice de la rédaction

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La loi de Moore est morte mais le progrès continue
Christine kerdellant, directrice de la rédaction
La loi de Moore, vous connaissez ? Celle qui dit que la puissance des puces électroniques double tous les dix-huit mois à prix égal ? Alors vous savez aussi que ce n’est en rien une loi. Plutôt une intuition géniale du co-créateur d’Intel, Gordon Moore, une prédiction empirique qui s’est vérifiée depuis un demi-siècle… parce qu’elle a servi de guide à toute l’industrie. Or cette loi se meurt. Est-ce grave, docteur ? Il y a eu en réalité trois versions de la loi de Moore. La première date de 1965. Gordon Moore explique dans le magazine « Electronics » que les progrès en matière de puces sont réguliers et homogènes et que, « à prix constant, la complexité des semi-conducteurs d’entrée de gamme a doublé chaque[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte