"La logique économique a pris le pas sur la santé et la sécurité sanitaire", dénonce le professeur André Grimaldi

André Grimaldi, professeur émérite en diabétologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière, université Paris-VI, est coauteur du livre "Santé : urgence", paru aux Editions Odile Jacob en mai. A ses yeux, il y a urgence à relocaliser et réclamer plus de transparence sur les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur. Emmanuel Macron visitera l'usine de vaccins Sanofi de Marcy-l'Etoile (Rhône) le 16 juin sur le thème de la souveraineté sanitaire de la France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

"Sur les médicaments nouvellement mis sur le marché, il n’y a jamais de rupture", dénonce le professeur André Grimaldi.

L'Usine Nouvelle. - Vous consacrez une grande partie de votre dernier ouvrage à l’hôpital, aux impératifs de sa modernisation. Quelle analyse dressez-vous de sa gestion durant la crise du Covid-19?

André Grimaldi. - On a considéré à la fin du siècle précédent et mené depuis les années 2000 une stratégie faisant de la santé une prestation et une marchandise comme une autre. Avec l’idée que pour obtenir de la qualité, il fallait développer de la concurrence sur un marché certes régulé, mais au plus bas coût. Donc dans tous les domaines on a assisté à une optimisation de la chaîne de valeur et à une recherche maximale des coûts, en passant de l’idée de stock à une idée de flux. La logique économique a pris le pas sur la santé et la sécurité sanitaire. La médecine est devenue industrielle, le médecin un ingénieur et l’hôpital une entreprise.

Conséquences pour l’hôpital : on a fermé ces cinq dernières années des dizaines de milliers de lits, on s’est retrouvé sans stock de masques et de médicaments… Ce qu’a montré le Covid-19, c’est que les managers étaient complètement désemparés et qu’il a fallu laisser aux médecins l’organisation complète de l’hôpital, du soin…

Cette pandémie a mis en lumière la très grande dépendance de la France et de l’Europe à l’Asie, en particulier pour l’amont de la production pharmaceutique. Les pénuries de médicaments vont-elles se multiplier ?

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SANOFI
ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement