La location d'applications peine à décoller

Les solutions de type ASP ne séduisent toujours pas les entreprises françaises. Et notamment les PME.

Partager

La location d'applications peine à décoller

Pas un seul client. Sept mois après son lancement, le partenariat entre Steria, JD Edwards, HP et Cegetel n'a toujours pas convaincu une seule entreprise de s'abonner à son offre d'ASP (" application service provider ", location de logiciels à distance). L'allemand SAP n'a guère fait mieux : Origin, qui commercialise la solution, n'en a que " trois ou quatre ", affirme Serge Izard, vice-président Europe de l'activité ASP pour SAP. De fait, d'après une étude de PMP Research, qui a interrogé mille entreprises européennes, 79 % d'entre elles n'ont pas recours à la location d'applications. Et, en France, le taux atteint... 100 %. Pourquoi un tel échec ? " Les clients ne sont pas prêts. Le marché ne partira pas avant un an ", explique Myriam Gaillot, consultante chez Pierre Audoin-Conseil. Pourtant, la location d'applications hébergées sur Internet est souvent décrite comme la solution idéale. Plus besoin de payer une licence et d'installer l'application sur les ordinateurs de l'entreprise. Une simple connexion à Internet et un navigateur classique suffisent pour y accéder. Les logiciels sont stockés sur des serveurs Web, eux-mêmes parqués dans des " data centers " sécurisés. La maintenance et les mises à jour sont assurées par le fournisseur d'ASP. Selon IDC, une entreprise peut même espérer baisser ses coûts de 25 à 40 % grâce à la location d'applications. Le marché mondial des ASP devrait générer, selon Dataquest, un chiffre d'affaires de 25 milliards de dollars en 2004. Naturellement, les éditeurs de logiciels se sont engouffrés dans ce marché si prometteur. Des start-up, telles @ction.com ou eGOnetwork, se sont elles aussi lancées. Mais les plus actifs sont sans conteste les éditeurs de progiciels de gestion intégrée (SAP, JD Edwards, Oracle...). " Ils veulent s'ouvrir de nouveaux marchés, explique Alain Petrissans, analyste chez IDC. L'ASP leur permet de s'attaquer au marché des PME qu'ils ont du mal à pénétrer avec des solutions conçues pour les grands comptes. " Des solutions verticales selon les secteurs d'activité Reste que, justement, cette cible des PME n'est peut-être pas la plus facile. " Les entreprises plus importantes, ou les filiales des grands groupes, sont plus susceptibles de recourir à des so-lutions ASP, car elles ont une culture informatique avancée. Tout comme les start-up qui n'ont pas forcément le temps ou l'argent pour investir dans des licences classiques ", analyse Myriam Gaillot. " Les grands comptes ont l'habitude d'externaliser avec l'infogérance. Pas les PME. Il est difficile de leur dire : "Donnez-nous votre PC avec votre comptabi-lité" ", poursuit Alain Petrissans. Autre frein au développement de l'ASP chez les PME : la stan- dardisation des offres. Le principe même de la location d'applications suppose que plusieurs clients accèdent au même progiciel. Difficile donc d'ajouter des développements spécifiques selon les besoins de l'entreprise. Du coup, les éditeurs préparent des solutions verticales selon les secteurs d'activité. " Nous allons segmenter notre offre avec, par exemple, une solution destinée au secteur de l'aérospatiale ", explique Serge Izard. L'éditeur Sage a, de son côté, décidé de se lancer sur le marché des TPE (très petites entreprises) avec des logiciels de gestion de paie et de comptabilité. " Sur les trois millions et demi d'entreprises françaises, plus de 95 % ont moins de dix salariés, explique Pascal Ferchaud, directeur de la stratégie de Sage. Et, sur les deux millions de ces sociétés qui ont un ordinateur, seule la moitié est équipée d'un logiciel de comptabilité." Autrement dit, il reste un million de TPE qui pourraient choisir l'ASP...

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS