La livre réduit ses gains après l'annonce d'un accord sur l'après-Brexit

PARIS (Reuters) - La livre sterling réduit ses gains jeudi après avoir bondi à plus de 1,36 dollar en réaction à l'accord conclu entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur leurs relations commerciales post-Brexit.
Partager
La livre réduit ses gains après l'annonce d'un accord sur l'après-Brexit
La livre sterling réduit ses gains jeudi après avoir bondi à plus de 1,36 dollar en réaction à l'accord conclu entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur leurs relations commerciales post-Brexit. /Photo d'archives/REUTERS/Jon Nazca

En hausse avant l'annonce de l'accord, la devise britannique a dans une premier temps accentué sa progression, gagnant jusqu'à 0,94% pour atteindre 1,3619 dollar, se rapprochant d'un plus haut depuis mai 2018. L'euro a dans le même temps reculé sous 89,60 pence pour la première fois depuis le 1er décembre.

Vers 15h50 GMT, la livre sterling était revenue à 1,3533 dollar (+0,3%) et l'euro reculait autour de 90 pence.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, ont annoncé chacun de leur côté la conclusion de cet accord arraché une semaine seulement avant la sortie effective de la Grande-Bretagne de l'UE.

"Il était fort probable que cela se produise aujourd'hui mais l'accord semble très, très maigre et la livre sterling est maintenant en mode 'acheter la rumeur, vendre la nouvelle'", a commenté Marija Vertimane chez State Street Global Markets.

"Compte tenu de la maigreur de l'accord, ce n'est pas particulièrement extraordinaire pour la croissance économique à venir. Nous commençons donc à voir des risques de baisse pour la livre après son récent rallye."

Christopher Dembik chez Saxo Bank s'attend quant à lui à une hausse des actions britanniques dans les prochains jours, en particulier des valeurs du secteur de la finance, de l'immobilier et la construction.

"Le marché boursier britannique est très bon marché - nous estimons qu'il est sous-évalué d'environ 20% - c'est donc certainement le bon moment pour les investisseurs d'entrer sur le marché et d'acheter des actions à prix réduit, maintenant que l'incertitude de Brexit a disparu", a-t-il dit.

La Bourse de Londres rouvrira mardi au terme d'un week-end prolongé pour la fête de Noël et le "Boxing Day".

(Laetitia Volga, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS