L'Usine Aéro

La livraison du premier A400M de l'Armée de l'air se précise

, , , ,

Publié le

Images Initialement prévue pour mai 2013, la livraison du premier exemplaire de l'avion de transport militaire A400M d'Airbus Military à l'armée de l'air française pourrait intervenir avant le 14 juillet.

La livraison du premier A400M de l'Armée de l'air se précise © Airbus Military

"Nous sommes de retour sur le bon chemin et nous sommes très proches d'une entrée en service", a confié Cédric Gautier, le chef du programme A400M chez Airbus Military, lors d'un point presse le 30 mai.

"Nous avons réglé les problèmes (rencontrés sur les moteurs de l'A400M) pour l'entrée en service. Le calendrier reste le même, nous avons beaucoup avancé", a-t-il assuré.

Et de prévoir une première livraison de l'avion de transport militaire destiné à équiper sept pays dont la France, l'Allemagne et l'Espagne "dans les prochains jours ou semaines". "Nous sommes absolument convaincus de la capacité actuelle de l'avion, et prêts à l'exporter", analyse Cédric Gautier.

Avant la livraison du MSN7, le premier exemplaire pour l'armée de l'air française, avant le défilé du 14 juillet, l'échéance pour Airbus et sa filiale Airbus Military reste le Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget, du 17 au 23 juin.

Selon nos confrères d'Air&Cosmos, deux A400M seront présentés au Bourget, l'un sur l'exposition statique (le MSN 7 français), l'autre pour les démonstrations en vol (le MSN006).

Le site du magazine cite aussi Domingo Ureña-Raso, le patron d'Airbus Military, qui aurait annoncé la tenue d'une cérémonie sur la base militaire d'Orléans pour la livraison fin juin ou début juillet du MSN 7 à l'armée.

Sur son site de Séville, en Espagne, Airbus a récemment réalisé avec succès les tests moteur du MSN 8, le deuxième exemplaire pour la France devant être livré au cours de l'été. Avec en ligne de mire un premier vol dans les prochaines semaines.

Selon les informations délivrées par Airbus Military, six appareils (MSN 7 à 12) sont actuellement en phase d'assemblage final, et la production de quinze autres appareils (MSN 13 à 27) a commencé.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

31/05/2013 - 09h44 -

5 ans de retard de livraison (2013 au lieu de 2009) et 38% de coût en plus que prévu soit 8 milliards d'euros.
Des commentaires? qui paie?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte