La livraison de combustible à l'EPR de Flamanville a débuté, dénoncent plusieurs associations

Un premier camion chargé d'acheminer de l'uranium enrichi jusqu'au réacteur EPR de Flamanville (Manche) est parti ce 26 octobre de l'usine Framatome de Romans-sur-Isère (Drôme), selon des associations antinucléaires qui dénoncent une "manoeuvre" d'EDF pour "rendre impossible toute remise en cause" du projet.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La livraison de combustible à l'EPR de Flamanville a débuté, dénoncent plusieurs associations
Un premier camion chargé d'acheminer de l'uranium enrichi jusqu'au réacteur EPR de Flamanville (Manche) est parti lundi matin de l'usine Framatome de Romans-sur-Isère (Drôme), selon des associations antinucléaires qui dénoncent une "manoeuvre" d'EDF pour "rendre impossible toute remise en cause" du projet. /Photo prise le 7 juillet 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

Un camion chargé d'uranium enrichi est en route vers l'EPR, la centrale nucléaire de nouvelle génération, de Flamanville (Manche). Plusieurs associations, parmi lesquelles Greenpeace, France Nature Environnement et plusieurs collectifs antinucléaires, dénoncent cette nouvelle étape alors que "rien ne garantit" que l'EPR "puisse fonctionner un jour". Elles jugent donc que le fait d'y entreposer du combustible dès maintenant est "une aberration".

Elles jugent aussi que "l'arrivée du combustible à Flamanville interroge également sur la sécurisation du site" et soulignent que cette première livraison ouvre "un ballet de camions qui durera plusieurs mois".

"Plus de 30 camions transportant du combustible radioactif vont traverser la France sur plus de 1.000 kilomètres, de Romans-sur-Isère à Flamanville. Une attaque malveillante d'un des convois ne peut être complètement exclue. Prendre un tel risque ne se justifie pas au regard des retards répétés et des incertitudes autour du chantier de l'EPR. Nos associations appellent à l'arrêt de ces livraisons."

EDF n'a pas souhaité commenter ces informations.

L'opération était prévue

Les premières livraisons de combustible pour l'EPR de Flamanville étaient prévues cette année. Début octobre, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné son feu vert à l'opération en évoquant, après une inspection, "un état de l'installation et un niveau de préparation de l'exploitant satisfaisants".

Selon le dernier calendrier fourni par EDF, le chargement du combustible de l'EPR de Flamanville est programmée fin 2022. Estimé à trois milliards d'euros lors de l'annonce du projet en 2004, le réacteur devait initialement entrer en service en 2012. Selon les dernières estimations en date, le coût de construction de cette "tête de série" est aujourd'hui prévu à 12,4 milliards d'euros.

Avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault)

0 Commentaire

La livraison de combustible à l'EPR de Flamanville a débuté, dénoncent plusieurs associations

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS