La Lituanie bien partie pour adopter l'euro le 1er janvier 2015

En Lituanie, le passage à la nouvelle année devrait marquer l'entrée du pays dans la zone euro. Les autorités europénnes ont donné ce mercredi 4 juin leur feu vert. La décision définitive sera prise dans la deuxième quinzaine de juillet par les ministres des Finances de l'UE. Ces derniers adopteront également un taux de conversion du litas, la monnaie actuelle, en euro.

Partager
La Lituanie bien partie pour adopter l'euro le 1er janvier 2015

La Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE) ont donné leur feu vert ce mercredi 4 juin à une entrée de la Lituanie dans la zone euro au 1er janvier 2015.

Pour adopter l'euro, un pays doit, entre autres, avoir une dette publique qui ne dépasse pas 60% du PIB, un déficit budgétaire inférieur à 3% du PIB, une inflation basse et une monnaie stable face à l'euro.

Sur les 28 pays membres de l'Union européenne, seuls le Danemark et la Grande-Bretagne n'ont pas adopté l'euro, en vertu de dispositions particulières. Tous les autres ont l'obligation de passer à l'euro à un moment ou à un autre pour autant que les critères d'adhésion soient respectés.

L'exécutif européen évalue ce dernier point tous les deux ans par le biais d'un rapport de convergence.

La décision définitive pour la Lituanie sera prise par les ministres des Finances de l'UE dans la deuxième quinzaine de juillet. Ces derniers adopteront également un taux de conversion du litas en euro.

Avec l'intégration de la Lituanie, la zone euro comptera 336 millions d'habitants et un PIB de l'ordre de 7 000 milliards d'euros.

L'adhésion de la Lituanie aura une conséquence particulière pour la BCE en ce que le conseil des gouverneurs atteindra alors une taille réclamant un système de vote différent. Les gouverneurs - qui seront alors au nombre de 19 - seront répartis en deux groupes en fonction de la taille des économies pour assurer en principe une prise de décision fluide au sein de la BCE.

Si la Lituanie respecte les critères de convergence, il y a toutefois quelques soucis à se faire pour l'évolution de son inflation, observe l'institut d'émission, qui réclame par ailleurs de Vilnius des réformes budgétaires et du marché du travail.

Avec Reuters

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS