La liste des "déserteurs fiscaux" de Jean-Luc Mélenchon

Publié le

Vidéo Le 6 mars dernier, Jean-Luc Mélenchon était en meeting à Rouen, devant 10 000 personnes. Le candidat du Front de gauche a égrené à cette occasion une liste de dirigeants d’entreprise qu’il qualifie de "déserteurs fiscaux". Il promet qu’ils seront "pourchassés" s’il est élu.

La liste des déserteurs fiscaux de Jean-Luc Mélenchon © D.R.

Dans le style qu’on lui connait, Jean-Luc Mélenchon n’a pas pris de détour. "Un grand bonjour à Thierry Peugeot, le président du conseil de surveillance de PSA, réfugié en Suisse à quelques kilomètres des entreprises qu’il est en train de vider de leur sang", a-t-il par exemple asséné devant son auditoire.

Ciblés également, la famille Lescure, actionnaire de Moulinex-Seb "avec deux milliards d’euros de fortune", les frères Wertheimer propriétaires de Chanel "avec 5 milliards", la famille Castel, premier groupe français de boissons "avec 5 milliards", ou encore la famille Bic "avec deux milliards".  Sans oublier Paul Dubrule, le président fondateur du conseil de surveillance du groupe Accor "qui nous a fait des leçons de morale pendant des années et qui est parti faire le déserteur fiscal en Suisse".  Avant de terminer sur les familles Defforey et Fournier de l’enseigne de distribution Carrefour, "déserteur fiscal, elles aussi, avec un milliard d’euro de fortune".

"Cette liste va être très mal vécue par la bonne société mais souvenez-vous que ces déserteurs fiscaux n’hésitent pas à martyriser des pauvres gens qui n’ont que leur salaire pour vivre", a poursuivi Jean-Luc Mélenchon.

Le candidat du Front de gauche a ainsi annoncé que s’il est élu "toute personne qui ne veut pas être imposée, domiciliée fiscalement en France ne pourra plus exercer de responsabilité exécutive dans une entreprise française".

"Tous ces gens sont prévenus, la gauche est de retour", a conclu Jean-Luc Mélenchon.

Extrait vidéo de l'intervention de Jean-Luc Mélenchon, à Rouen


Discours de Jean-Luc Mélenchon à Rouen le 6 mars... par PlaceauPeuple

Réagir à cet article

7 commentaires

Nom profil

12/03/2012 - 09h43 -

Sauf que pour les footballeurs (dont les salaires mirobolants m'insurgent autant que Mr Mélanchon), comment imposer qu'un footballeur français jouant a Manchester habite en France ? Celui-là, s'il est excellent, ne sera-t-il pas autorisé à jouer en équipe de France ? Je crains que malheureusement, si les désirs de Mr Mélenchon semblent louables pour une grande partie de la population, ils ne relèvent que du populisme et fasse juste preuve d'une méconnaissance totale du fonctionnement des entreprises.
Répondre au commentaire
Nom profil

09/03/2012 - 15h51 -

Il n'a pas parlé de Noah parce-que dans un premier temps son intention était d'attirer l'attention des gens qui serrent le kiki à leurs employés, et puis il ne pouvait pas citer tout le monde. Mais rassurez-vous le milieu sportif est aussi concerné. Il a par exemple cité les footballeurs qui ne pourront plus représenter la France s'ils ne sont pas domiciliés en France. Ce qui paraît d'ailleurs assez logique ...
Répondre au commentaire
Nom profil

09/03/2012 - 14h27 -

@société "Ils ne pensent qu'à une chose, je prends tout et après moi le déluge" tu parles bien de ces fameux milliardaires ? ce n'est pas très clair. @realiste Il ne parle pas de Yannick Noah car il ne va pas citer tout le monde non plus mais les artistes fortunés déserteurs fiscaux dans des paradis fiscaux sont bien entendu également ciblés par les réformes proposées. Enfin un homme politique et un parti qui défendent les intérêts des citoyens. Place au peuple !
Répondre au commentaire
Nom profil

08/03/2012 - 21h54 -

Mélenchon a raison. Tous ces gens ont mérité leur argent par leur travail. Mais ils n'auraient rien fait sans les services de l'Etat pour eux et pour leurs salariés : scolarité pour tous, qui permet à une personne talentueuse de réussir, même si elle n'a pas de réseau ou de moyens. Cela nous évite la consanguinité des élites, où les mieux placés ne sont pas les plus capables. Des salariés en bonne santé grâce aux hôpitaux publics, des transports efficaces grâce aux investissements de l'Etat et surtout des collectivités territoriales etc. Il est juste de leur retirer leur droit à s'enrichir en France si elles refusent de participer à la solidarité nationale aujourd'hui, qui fera la richesse de demain. Il ne pense qu'à une chose, je prends tout et après moi le déluge.
Répondre au commentaire
Nom profil

08/03/2012 - 18h32 -

et pourquoi ne parle t il pas de Yannick Noah qui donne des leçons et ne paye pas ses impôts
et par ailleur ne confondrait il pas la cause et la conséquence en la matière; en toutes logique les personnes citées n'auraient alors qu'à déplacer le siège social de leur société
Répondre au commentaire
Nom profil

08/03/2012 - 16h59 -

Vous avez oublié de préciser que carrefour avait été condamné(en première instance) à 3.66 millions d'euros pour non respect du smic horaire.
Je ne doute pas qu'ils feront appel et même iront jusqu'à la cassation pour casser cette "injustice" qui s’acharne sur eux....
Répondre au commentaire
Nom profil

08/03/2012 - 16h05 -

eh ben les US appliquent la methode Meluche, càd la "taxation differentielle", depuois bien longtemps.

USA = pays communiste ?
Répondre au commentaire
Lire la suite

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte