L'Usine Nouvelle

Quotidien des Usines

La liquidation judiciaire d'ODCF-Wayne-Dalton suspendue

, , , ,

Publié le

La liquidation judiciaire du fabricant de portes de garage ODCF-Wayne-Dalton sera rejugée le 9 septembre par la Cour d'appel de Reims (Marne).

La liquidation judiciaire d'ODCF-Wayne-Dalton suspendue © Wayne Dalton

La Cour d'appel de Reims (Marne) a décidé, vendredi 26 juillet, de suspendre la liquidation judiciaire d'ODCF-Wayne-Dalton, le fabricant de portes de garage pour particuliers, prononcée le 11 juillet. L'affaire sera rejugée le 9 septembre.

La veille, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) de Champagne-Ardenne a invalidé le Plan de Sauvegarde de l'emploi proposé par la maison-mère, l'américain ODC (Overhead Door Corporation), elle-même détenue par le japonais Sanwa Holdings Corporation. Alors que son PSE se résumait à une enveloppe totale de 150 000 euros, les salariés exigent des indemnités à hauteur de 4 millions d'euros.

Selon le personnel de la société rémoise, le groupe, qui cumulait des déficits tout en offrant des dividendes à ses actionnaires, a programmé la fermeture de l'usine afin de transférer sa production sur le site de Novoferm (Machecoul – Loire-Atlantique), également filiale de Sanwa. ODCF-Wayne-Dalton emploie 66 salariés.

Timothée L'Angevin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte