La LGV Bordeaux-Toulouse sur de bien mauvais rails

Le tribunal administratif de Bordeaux vient d’annuler la déclaration d'utilité publique (DUP) d'un tronçon de la future LGV Bordeaux-Toulouse, situé au sud de la capitale de la Nouvelle Aquitaine.

Partager
 La LGV Bordeaux-Toulouse sur de bien mauvais rails
Toulouse - Bordeaux en une heure par le train, ce n'est peut-être pas pour demain.

Les Toulousains ne rejoindront peut-être jamais Paris en un peu plus de 3 heures par le train. Alors que la ligne ferroviaire à grande vitesse qui relie Paris à Bordeaux sera inaugurée samedi 1er juillet pour une mise en service le lendemain, les prolongements envisagés vers Dax et surtout vers Toulouse, - seule grande métropole non relié à la Capitale par le TGV -, ont du plomb dans l’aile. Les associations et les communes opposées à ce projet sont particulièrement actives pour le faire dérailler. Elles ont attaqué le projet de la LGV Bordeaux –Toulouse devant le Conseil d’Etat. Une procédure en cours d’instruction.

En attendant, c’est le Tribunal administratif de Bordeaux qui a annulé la déclaration d'utilité publique (DUP) d'un tronçon de la future LGV Bordeaux-Toulouse et du prolongement vers Dax (Landes). Il avait été saisi en juin 2016 par des associations et des élus de Gironde et du Lot-et-Garonne qui contestaient le bien-fondé de la DUP sur la partie sud de la capitale girondine entre la gare de Bordeaux-Saint-Jean et Saint-Médard-d’Eyrans, à une quinzaine de kilomètres.

6 milliards d'euros pour 6 minutes

Les plaignants demandent la modernisation des lignes existantes. Une décision qui pourrait faire boule de neige et condamner ces deux lignes. Le projet de la LGV Bordeaux-Toulouse est estimé à 8 milliards d’euros. Une étude du cabinet d’études Claraco avait conclu, en 2014 que l’on pouvait économiser 6 milliards d’euros entre Bordeaux et Toulouse pour un temps supplémentaire de 6 minutes, avec des arrêts à Agen et Montauban. Cette solution alternative permettrait d’utiliser la ligne actuelle en supprimant les passages à niveaux et en redressant certaines courbes. Avec tous les recours, une décision définitive ne sera pas prise avant 2018…

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS