La lettre du social et du management du 5 au 12 janvier

Partager

L’Anact visée par la Cour des comptes

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) est vivement critiquée par la Cour des comptes qui a envoyé un référé au gouvernement à ce sujet. C’est d’ailleurs la première fois que la Cour rend public un tel texte (contrairement à ses rapports publics). Nul doute que l’Anact se serait bien passé de ce traitement de faveur, étant donné la teneur des critiques qui lui sont adressées. La Cour, qui a examiné la période allant de 1999 à 2009, pointe notamment une gestion insuffisamment rigoureuse, avec des frais de déplacement annuels plutôt élevés, de l’ordre de 7 000 euros par emploi. Plus fondamentalement, la cour s’inquiète aussi de ce qu’elle nomme un "positionnement incertain" de l’Anact qui a diversifié ses missions, s’intéressant aux questions générales d’emploi ou de développement économique, alors que, comme son nom l’indique, l’Anact est censé s’occuper des conditions de travail. Fort logiquement, la Cour souhaite que soit mis fin "aux irrégularités constatées" et qu’une "démarche durable de maîtrise des charges soit engagée."

L’intérim s’adapte à la conjoncture

Pôle Emploi vient de publier ses statistiques sur l’emploi intérimaire. Ce dernier a reculé en novembre 2001 de 0,6 % en un mois et de 2,7 % sur un an. Le recul est particulièrement marqué dans l’industrie, notamment dans la "fabrication d’équipements électriques, électroniques informatiques et fabrication de machines" (-2,0%) ou la fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac (-0,8 %). Ce recul est conforme à l’hypothèse d’une dégradation de la conjoncture, qui rend moins nécessaire le recours à des "extras", d’autant que des statistiques publiées par la Dares indiquent que le recours a globalement augmenté sur la même période (en hausse de 4,3 % entre le 3ème trimestre de 2010 et la même période en 2011). Pôle emploi note qu’en un an l’intérim des femmes baisse davantage que celui des hommes (-6,2 % contre -1,3 %). Autre évolution contrastée : en un an, l’intérim des cadres et des professions intermédiaires (+4.6 % et +2,1 %) progresse quand celui des employés et des ouvriers non qualifiés reculent nettement (-6,4 % et – 8,2 %). L’industrie reste le premier secteur à avoir recours à l’intérim : près de 45 % des intérimaires travaillent pour elle.

Un rapport qui détonne

Pour restaurer la compétitivité des entreprises en France, il n’est pas sûr qu’agir sur le coût du travail soit la meilleure mesure. C’est l’institut de l’entreprise qui le dit dans son rapport publié le 11 janvier intitulé Pour un choc de compétitivité. Le think tank proche des entreprises met en avant, à l’inverse, une nécessaire action sur les facteurs structurels qui continuent d’obérer la compétitivité française (déclin de la productivité, inadéquation des produits et services made in France à la demande intérieure et mondiale...) L’institut promeut trois mesures phares : la création d’un conseil de la compétitivité, mais aussi un moratoire sur la réglementation fiscale et sociale, ainsi que l’instauration d’un véritable dialogue social qui peut être un facteur de compétitivité. Sur le second point, l’avocat Pascal Lagoutte (cabinet Capstan) estime que "la création d’emplois repose sur la croissance qui elle-même demande une certaine confiance, favorisée par la stabilité juridique." Une sorte de légiférer moins pour travailler plus collectivement…

Christophe Bys

A lire cette semaine dans L’usine nouvelle

Notre dossier spécial : L’industrie recrute encore 90 000 emplois à rpendre
La Tva sociale, un premier pas

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS