Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Lauragaise (ex-Spanghero) demande son placement en redressement judiciaire

, , ,

Publié le

A Castelnaudary (Aude), Laurent Spanghero a demandé le placement en redressement judiciaire de La Lauragaise, société de plats cuisinés montée en juillet 2013 avec les actifs et une centaine de salariés de l’ancienne société Spanghero.

La Lauragaise (ex-Spanghero) demande son placement en redressement judiciaire
La Lauragaise
© @SpangheroL - Twitter

Moins d’un an après avoir repris la société de plats cuisinés qu’il avait créée en 1970, puis vendue, Laurent Spanghero se voit contraint de demander le placement en redressement judiciaire de la société.

Le 26 mai s’est tenu un comité d’entreprise extraordinaire dans cette société qui tentait vaille que vaille de remonter l’activité depuis la crise de la viande de cheval en 2013. Certains clients sont revenus, faisant confiance à Laurent Spanghero, qui, à plus de 70 ans, voulait relancer la société qu’il avait créée plus de quarante ans plus tôt, pour sortir ses salariés du marasme.

A la recherche d'un repreneur

Mais les marchés signés restent insuffisants. Du coup, c’est Laurent Spanghero lui-même qui aurait demandé le redressement, pour avoir le temps de trouver un éventuel repreneur.

Il y a un an, le spécialiste du plat cuisiné Delpeyrat s’était montré intéressé, mais demandait un délai supplémentaire… Lui ou un autre pourrait reprendre l’activité "plats cuisinés",

le reste de l’activité (saucisserie et viande) étant apparemment moins attractif pour l’instant.
La société Spanghero avait été victime du scandale de la viande de cheval en 2013. Filiale du groupe coopératif basque Lur Berri, elle avait dû être liquidée, mais son fondateur avait alors repris les actifs et une centaine de salariés sur 250 pour redémarrer l’activité sous le nom de La Lauragaise.

Anne Devailly

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle