Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Lampaulaise de Salaisons va supprimer 126 emplois

, , , ,

Publié le

L'entreprise de charcuteries La Lampaulaise de Salaisons, propriété de la Financière Turenne Lafayette, réduit les effectifs de ses deux sites situés à Lampaul-Guimiliau et Ergué-Gabéric dans le Finistère.

La Lampaulaise  de Salaisons répartit ses activités entre ses deux usines de charcuteries situées à Lampaul-Guimiliau et Ergué-Gabéric dans le département du Finistère. Spécialisée dans la fabrication de jambons cuits, celle de Lampaul-Guimiliau va se séparer de 61 de ses 470 salariés. Dédiée à la production de lardons, celle d'Ergué-Gabéric va supprimer 65 de ses 160 emplois. Le plan social d'entreprise se mettra en place d'ici à la fin du mois de décembre.

Une négociation entre les syndicats et la CFDT  vient de permettre un allongement du congé de reclassement  qui  passe de 6 à 10 mois. La Lampaulaise de Salaisons (ex-Jean Caby) est, depuis l'été dernier, la propriété du groupe la Financière Turenne Lafayette (Paris) dirigé et contrôlé par Monique Tiffaut. Il réalise un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros grâce à ses activités dans la conserverie (William Saurin) et la charcuterie avec des enseignes comme Madrange et Paul Prédault. A Ergué-Gabéric, le groupe va investir la somme de 3,5 millions d'euros pour améliorer les conditions de travail.

Stanislas du Guerny
?

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle